AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Johnson
Master Of Game
avatar

MessageSujet: [EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.    Sam 15 Déc - 7:43

How How !
Bienvenue à il était une fois...


Très chers Sunnien et Sunienne !
N’est-ce donc pas une magnifique époque ? Noël, le Nouvel an, les repas de fêtes entre amis et en famille, c’est le temps du partage et des histoires, mais pas n’importe quelles histoires.
Celles qui parlent du partage, du bonheur et de l’amour. Les contes de NOËL !
Ces merveilleuses histoires que l’on partage autour du feu, de générations en générations. Rapprochant les grands et les petits autour d’un récit teinté de blanc.
Mais voilà, le bibliothécaire a perdu tout les ouvrages qui comportaient des contes de noël, quelque soit leur type, du plus sanglant au plus enfantins.
C’est pour cela que nous faisons appel à vous très chers citoyens !
Vous tous, autant que vous êtes aidés nous à raviver la flamme de Noël en nous envoyant vos comptes de noël personnel, tout les styles sont acceptés bien sûr.
Ainsi vous avez jusqu’au 15 Janvier 2013 pour participer.
Le gagnant sera désigné par un vote collectif et verra son œuvre apparaître dans le journal de Sunshine.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Pour participer à la mini-évent vous avez juste à poster votre conte de Noël (que vous devez créer) juste à la suite.
A partir du 15 Janvier, vous ne pouvez plus poster de contes de Noël.
Le début des votes commencera le 15 Janvier et se terminera le 22 Janvier.
N'importe quels membres pourront voter pour ces 3 contes de Noël de son choix.
Chaque vote équivaux à 1 point.
Seul, le staff et les top-membres voient leur vote équivaloir à 2 points. ( Aaron B. Fletcher - Edwin L. Grant - Alexander Stan Geiger - Stanislas Kingsbury - Jefferson Chamberlain )

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Nous vous souhaitons bonne chance !

PS: Oui, vous aurait le droit de voter pour votre histoire, bande de petit coquin !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.    Ven 28 Déc - 5:05

L'hiver du Désert

Bien loin du froid du nord, une enfant rêve sous la chaleur écrasante du désert et espère encore que son rêve se réalise. Bien loin des chants caverneux, le vent lui fouette le visage lui laissant une vague chanson plaintive dans son cœur. Bien loin des mythes de noël, son esprit réside en chacun de nous, même là où ne l’attend pas.

C’était ainsi que la jeune nomade passer chacun de ces hivers, depuis toujours. Les pieds dans le sable rougeoyant sous le soleil et non dans la neige virginal de la lune. Les chants lyriques étaient remplacés par les chansons tribales de son clan. Le repas convivial était devenu une chasse bestiale. Pourtant l’étoile du nord était visible dans la nuit hivernale, laissant la jeune enfant lui adresser une simple prière.

« Etoile de la nuit,
Etoile d’hiver,
Toi qui sommeil dans ton lit bleu,
Ecoute ma prière,
Amène ton esprit a nous,
Laisse la neige recouvrir le sable,
Et que l’esprit de noël envahisse le cœur de tous,
Afin que le rêve d’une petite fille puisse se réaliser,
Avant qu’il meurt dans la solitude de l’esprit. »

Chaque nuit à la vue de l’étoile elle reformulait sa demande, elle voulait connaître ce que les livres qu’elle avait lu lui avait montré, les enfants impatient dans le nuit, qui tarde à ce coucher, attendant un homme vêtu de rouge et de blanc qui descend de la cheminée déposant des cadeaux sous un sapin bien garni et repartant avant que le soleil ne se lève et passant dans chaque maison avant que le soleil du 25 ne se lève et marque noël. Laissant place aux enfants qui ouvrent leurs cadeaux dans les rires et la joie, avant de festoyer devant une volaille croustillante.

Mais voilà, la jeune fille ne risque pas de vivre ceci dans le désert chaud été comme hiver. Pourtant, est-ce ceci qui créer noël ? Faut-il avoir de la neige, un sapin ou des cadeaux pour connaître l’esprit de cette fête ou tout simplement y croire ?

La veille de la fête était là, la jeune fille était allé ce coucher, désespérée, cette nuit là elle n’avait pas adressé de prière à l’étoile du nord.

Pendant la nuit noire, l’étoile avait disparue du ciel et c’était réfugier dans la tente de la nomade.

« Ma chère enfant, je ne peux créer de miracle, pourtant si tu ouvres tes yeux tu verras que tu fêtes noël à ta façon.
Dors et demain à ton réveil tu verras ce que tes yeux te cacher avant. »

Et l’étoile du nord était repartie dans son pays de neige et de glace.

Le lendemain la nomade se levait avec une drôle de voix dans sa tête. Elle ouvrit les yeux et ce rendit compte à quel point elle était aveugle, ces parents étaient là avec tous les autres de la tribu ensemble, partageant un bon moment.

« Alors c’est ça l’esprit de noël… »

Fin




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Yuki Tsugushima
Life is just a game
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.    Mer 2 Jan - 11:38


La Princesse aux guirlandes




Il était une fois ...
... dans un lieu reculé et caché, un royaume. Il avait été bâti à une époque très lointaine.Ce lieu caché vivait en paix, et été gouverné par un homme juste. Sa femme était généreuse, et ses sujets ne souffraient ni de pauvreté ni de faim. Et lorsque à une certaine époque de l'année, les flocons blancs recouvraient les pleines vastes et les pics escarpés, et qu'un manteau blanc cachait la terre nue et vulnérable au ciel gris et moutonneux, le pays était en liesse. On fêtait la naissance de Jésus Christ, tous ensemble. En effet, le roi conviait ses sujets à un banquet magnifique, et sous les beaux flocons de neige se réunissaient pauvres et riches, hommes et femmes, vieux et enfants.



P
our l'occasion, on ouvrait les portes du château, et alignaient les longues tables de chêne massives avec leurs bancs dans la grande cour principale. Plusieurs nappes blanches étaient posées sur ces tables, et étaient décorées de bougies et de houx. On avait d'ailleurs accroché une branche de cette plante piquante au-dessus de la grande porte d'entrée, dont l'arcade était faite de pierre, les gens qui y entraient et qui passaient sous le végétal, devaient s'embrasser, selon la tradition
.



C
e peuple était tout aussi heureux que les organisateurs de cette superbe fête, et n'hésitaient pas à se parer de leurs plus beaux vêtements pour témoigner de la fierté et de la joie de venir passer la Noël dans le château, auprès du Seigneur. Peu importe leur classe sociale, les habitants étaient tous superbement habillés pour l'occasion.



L
es femmes portaient une épaisse robe en coton, aux couleurs du royaume : le rouge et l'or. Le corset était d'un beau pourpre, et les épaisses manches larges et bouffantes, se resserrant aux poignets par des petites cordelettes noires, étaient blanches. Des bandelettes d'or les parcouraient aux extrémités. La jupe longue (qui devait leur arriver à un peu plus de la moitié des mollets) était d'un rouge tout à fait semblable, agrémentée de quelques touches d'or, apparues sous de fines bandes qui suivaient les limites du tissu, à l'instar des manches. Un tablier blanc était noué par-dessus, lui aussi finement rayé de doré et de rouge. Elles portaient, sous cette jupe, des bas de laines blancs qu'elles devaient tricoter à la main chez elles, par grand temps de froid, où la besogne dans les champs ne peut être envisageable, et les surmontaient en général de bottines en cuir.



L
es hommes, quand à eux, portaient une épaisse chemise de laine blanche, dont les manches étaient cousues sur le même schéma que sur celui des dames, sur laquelle était boutonné un petit gilet noir. Pour les plus riches, les boutons étaient fait d'or, et le blason de leur haute lignée était cousu, la plupart du temps, sur une des petites poches du gilet. Ils portaient un pantalon épais, du même rouge que celui des dames, avec lui aussi ses petites rayures dorées aux extrémités, ainsi que des chaussures en cuir, d'un brun plus ou moins foncé.



L
es couples venaient donc avec leurs enfants, qui avaient à peu de chose près le même ensemble que leurs parents : les petits garçons avaient un béret des plus mignons noir ou vermillon, et les petites filles étaient nattées, avec de jolis nœuds pourpres et or pour retenir leurs longs cheveux lisses et soyeux.


Q
uand ils entraient, ils voyaient avec émerveillement la grande cour toute décorée, ces tables aménagées pour l'occasion, les bougies allumées, illuminant le lieu de toutes parts, et les entrées toutes encadrées par d'épaisses guirlandes vertes. En face de ces tables, toujours pour la fête, on avait installé une petite estrade, où les musiciens apporteraient leur petite touche festive en jouant les morceaux locaux et traditionnels, et où les couples se formeraient, tourbillonneraient dans un chœur gai et enchanteur, propice à ce temps de joie commune et de vœux chers et tendres.




O
n apportait les plus beaux, et les plus merveilleux plats qui puissent être au palais des convives. Ces mets raffinés ou plus rustres, provenant des contrées voisines aux contrées bien plus au nord, étaient attendu avec impatience par tout les invités, qui sagement assis, bavaient une quantité de salive proportionnelle à l'âge. Cette fête de si grande qualité fut si appréciée, qu'elle eut une sacrée bonne réputation, et les riches gens du pays et même les princes, vinrent alors participer au banquet luxueux de ce charmant royaume, coincé entre deux grandes montagnes, mais non loin de l'océan. On pouvait parfois même sentir l'air plein de sel et d'adieux quand les marins quittent leurs femmes pour disparaître derrière une crête d'écume les emmenant au large de la côte, dans les maisons de briques blanches et aux bois peints en rouge, en vert ou en bleu.



U
n beau matin de neige, le couple royal eut un enfant. Une petite fille, brune, aux yeux d'un vert foncé. Ce vert était si captivant, qu'ils l'appelèrent Izeia en l'honneur du sapin. Le banquet, cette année là fut encore plus joyeux que les précédents.
L'enfant grandit bien vite, et ce petit bébé, était devenu une jeune femme. Cette femme, était pleine de grâces, de charmes, de gentillesse et de bonté. Mais elle était laide, et bien que la couronne aurait pu attirer à elle seule des prétendants, la princesse restait seule. Ses parents ne comprenaient pas pourquoi personne ne voulait d'elle. Ils la voyaient comme leur tendre fille, et jamais ne s'étaient doutés du malheur qui persécutait l'enfant. Elle sortait régulièrement, se baladant jusqu'au marché avec une délicatesse innée, et conversait avec un naturel sans pareil. Mais toutes ces qualités n'attiraient personne étaient alors compensées par ce visage sans charme.


A
lors, l'année de ses 21 ans, le roi décida de faire un bal à cette occasion, où il convierait tout les hommes célibataires du royaume, et même certains fils de roi ou de prince qui étaient déjà venus au banquet de Noël. La fête précédait celle organisée pour Noël, et il était conclu que la jeune femme s'y présenterai avec son futur époux, comme le couple qui ouvrirai les festivités du banquet réputé.



L
e bal fut grandiose, et la princesse parée d'une robe rouge magnifique, mais simple : un corset à lacets, et une jupe faîte à partir d'une superposition de voiles. Izeia avait peur de décevoir ses parents et de ne trouver personne, et elle se voila le visage avec le même tissu que celui qui composait la jupe. Elle eut plusieurs cavaliers à son bras, mais rencontra un prince fort charmant qui se distinguait parmi la foule, aussi bien physiquement que dans ses manières. Après plusieurs danses, quelques paroles échangées tout bas, et des éclats de rire fort passionnés, ils se reculèrent finalement dans un petit jardin adjacent à la chambre de la princesse, à partir de laquelle on pouvait le surplomber sur un petit balcon de pierre. La nuit s'annonçait belle, pleine de promesse et romantique. Le jardin était petit, mais très mignon. Plusieurs petits arbustes étaient coupés ça et là, en de formes gracieuses, et des torches étaient posées sur des pieds de bois, éclairant ainsi le petit coin de verdure. Ainsi sur un banc de pierre, ils discutèrent longtemps de tout et de rien, parlèrent de leurs passions et s'en trouvèrent de communes. Izeia était déjà sous le charme.



M
ais le moment tant redouté fini par arriver, et le prince demanda à la jeune femme d'enlever son voile. Elle refusa catégoriquement aux premières demandes, mais après mille empressements, elle y consenti. Le ciel sombre et le plein astre blanc ne purent cacher le visage d'Izeia, éclairé par les flammes brûlantes positionnées ça et là dans le jardin. Le prince, dégoûté du visage de la belle, ne sut se contenir que très maladroitement, et sa mauvaise découverte l'avait collé quelques secondes après le voile enlevé. Il trouva quelques parades futiles, et parti aussi vite qu'il le pu.




L
a jeune fille s'écroula de chagrin sur le banc en pierre, trompée par l'idée qu'elle s'était faîte, qu'il n'était pas superficiel. Toute sa confiance en elle s'était écroulée : elle était si laide que ça? Qu'on s'enfuyait littéralement à sa vue? ... Les larmes coulèrent, et ne cessèrent seulement que lorsqu'il n'y eut plus d'eau à verser. Les flocons lui tombèrent dessus, engourdie par le froid, et épuisée par les pleurs, elle s'endormit sous la neige. Ses parents la retrouvèrent le lendemain dans le jardin, et apprirent les faits. Ils ne surent que dire, et Izeia s'enferma dans sa chambre, accablée de chagrin. Elle tomba gravement malade, ne s'alimentait plus. La fête de Noël approchait, et la déprime de la princesse n'aida pas à la joie générale. La veille, la jeune fille se leva péniblement de son lit, et sorti sur le balcon. À genoux sur la pierre froide, les coudes posés au mieux sur la balustrade, et les mains jointes, elle pria. Elle implora qu'on la fasse devenir belle, aimée de tous, même s'il fallait qu'elle perde toutes ses qualités. Qu'elle soit si belle, qu'on la veuille tous chez soi juste pour son charme. Un flocon tomba sur ses mains jointes, et son souhait fut exaucé.



L
e lendemain, quand le roi et la reine rendirent visite à leur fille bien-aimée, pour tenter de la convaincre de participer au banquet de Noël, elle fut introuvable. Elle n'était pas dans sa chambre, alors y allèrent sur le balcon, et voyant le petit jardin, remarquèrent quelque chose de changé.
Ils s'y rendirent, et trouvèrent un magnifique sapin, aux longues branches souples et courbes, recouvertes d'épines d'un vert semblable aux yeux d'Izeia planté au milieu du jardin. Il n'était pas bien grand, mais bien beau. Bien que le couple royal était en deuil, ils n'annulèrent pas la fête qui allait avoir lieu dans quelques heures à peine. Et pour éviter que la fête ne fut gâchée, on n'annonça pas officiellement la disparition de la princesse.



A
lors, en l'honneur d'Izeia, on entrepris de déraciner le sapin et de le planter dans la grande cour où avait lieu de coutume la grande fête : alors qu'elle avait disparu, cet arbre était apparu. On l'y décora, et le sapin, paré de belles guirlandes or et rouge fut fort acclamé par les convives. Une semaine après la grande fête, on se décida à révéler la disparition de la princesse, et donc la raison de la présence du sapin. Le royaume fut longtemps en deuil, et chercha désespérément la princesse. Pour elle, les habitants suivirent l'idée du roi, et à l'époque de Noël, pour se remémorer la princesse, tout les habitants ont chez eux un beau sapin qu'ils décorent. L'histoire se répandit bien vite, et c'est depuis ce jour que les gens ont un sapin de Noël chez eux. Le souhait d'Izeia, la princesse sapin, se réalisa : elle était devenue belle, mais ne servirait que de décoration, et tout le monde en aurait un chez soi.






Do you wanna smoke?
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.    Mer 16 Jan - 12:28
Event clos.
Vote annulé pour le manque de participation.




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.    
Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] » Dessine moi un mouton ~ ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Questions Inscription 1ère S
» Pied-de-mouton
» Une grosse boule sous un mouton
» Un "mouton" géant demande l'arrêt de la vente
» Dessine moi un champignon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunshine :: Air de jeu :: Corbeille-