AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire ne se répète pas mais elle rime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blake Meller

avatar

MessageSujet: L'histoire ne se répète pas mais elle rime    Ven 1 Fév - 8:46
Avatar
Personnage

Nom :Meller
Prénom : Blake
Surnom :Flippy
Âge : 25 ans
Nationalité : Américain
Date de naissance : 11 novembre
Situation : Célibataire
Métier :Dans les forces de l'ordre
Phobie : Je suis Photophobie, j'ai une hypersensibilité à la lumière.
Manie : J'ai la mauvaise manie de fumer.
Fantasme : Mon plus grand fantasme: Ma douce Alice.
Aime : J'aime le sang, les films d'horreur , manger des cochonneries devant la télé. Faire la grasse matinée est mon passe-temps favoris ainsi que la chasse.
Déteste : Les films romantique, les trucs stupide à l'eau de rose.
Son rêve :Ne plus être séparé d'elle .
Son cauchemar : Peur de perdre sa protégée .
Groupe : You are my hero!
Personnel

Crédit : Maki
Âge : 17 ans
Pays : France
Double compte ? : Non
Comment l'avez-vous trouvé ? :Par un partenariat
Qu'en pensez-vous ? : Bien bien :3
Code : Superman Good Job ! Lx's ♥

Histoire


Le film de ma vie...

Je revois cet enfant jouant dans son jardin en couche-culotte avec un ballon , oui un ballon bleu parsemé de pois rouge. Je le voit marché difficilement dans la pelouse verte et abondante d'un mois d'été avec un chien courant autour de lui pour l'accompagner dans ses premiers pas. Ce petit garçon me ressemble étrangement mais pourtant je ne suis pas ce gamin innocent et heureux. Soudain, il me paraît plus âgé, dans un déguisement de cow-boy il regarde les voitures passés attendant certainement une personne. Les jours se succèdent mais ce petit gars reste devant la rue vide et sombre jusqu'à que sa mère vienne le chercher. Je distingue cette femme au visage fatigué et tiré par l'angoisse , une crainte immense anime son corps la rendant pathétique. Elle s'agenouille près de son fils et lui murmure quelques paroles:

« Chéri , papa ne reviendra pas il est partit en mission près de Dieu ... »

Je sens qu'il ne comprend pas l'ampleur de la réalité sous son regard d'enfant mais son père à donné sa vie pour l'Amérique. Mon coeur se déchire dans ma poitrine, je sais quelle souffrance et quelle peine il va avoir lorsqu'il comprendra tous ses mots. Sa mère le protège, un peu trop même que dire à un enfant de 7 ans qui attend désespérément que son père revienne. Les jours gris ne cessaient d'être là, et le petit nuage de pluie au dessus de la tête le suivait comme son ombre. Abandonné avec sa maman dans une petite contrée prénommée Wyoming. Dans ce village tous ce savait très rapidement et ce petit bonhomme là allait avoir de grosse épreuve à surmonter.

Mais que fait-il ? Ce petit bout qui ne savait pas ce qui était vraiment arrivé à son père, se battait avec hargne pour se défendre. Les moqueries des autres enfants le blessait profondément, non pas pour lui mais pour l'honneur de son père. Je ressens tous, comme si j'y avais vécu moi même, pourtant ma tête est vide . C'est avec des points de sutures à l'arcade, des bobos pleins les genoux et les bras que ce petit être pleure la haine , la rage et sa souffrance qu'il le dévore. La tête entre ses bras il entend la douce voix rassurante et lorsqu'il leva les yeux il vit une petite fille vêtue d'une robe rose pâle. Qu'elle petite fille fragile et innocente d'apparence. Elle se tenait devant lui tel un piquet. Il venait de la voir pour la première fois , il ne l'avait jamais remarquée bien qu'elle vive dans un magnifique maison à côté d'une autre à l'apparence délabrée. Son allure soignée et distinguée le surprit.

« Pourquoi tu pleure? »

« Qu'est ce que tu peux t'faire? »

« Aller dis moi pourquoi tu pleure ? Tu es moche comme ça! »

Que pouvait il répondre face à une enfant de 4 ans avec une franchise déconcertante, à part répondre du revers de sa manche pour essuyer ses joues où des larmes perlaient. Cette première rencontre sonna le début d'une longue amitié dans laquelle le calme ne régnait pas. Chamailleries, disputes et bagarres rythmaient leurs partie de jeux les soirs. Je les vois ses deux enfants si complice et pourtant si différent, leur univers opposés les poussant à être séparer. La mère d'Alice car cette jeune fille portait le sublime prénom d'Alice, n'approuvait leur relation d'amitié jugeant le jeune homme de voyou elle décida de mettre de la distance entre eux interdisant à Alice de sortir en l'enfermant dans sa chambre.

Le voyou tenait autour du cou une chaîne métallique où la lune des soirs reflétait pour intensifier le nom graver. Blake. Ce petit gars se prénommait ainsi . Les nuits où Alice restait enfermée chez elle , il trouva une occupation bien plus attrayante que de distraire une gamine. Il se rendait en cachette près de la décharge où tous les rats de la ville se donnaient rendez-vous pour trouver de la nourriture . Il les attrapait et les disséquait dans un coin de la terrasse une fois rentré chez lui. Souffrant d'insomnie depuis le départ de son père, ses rêves n'étant plus que de douloureux souvenirs remontant à chaque fois qu'il fermait les yeux. Le sang lui vidait l'esprit de toute la violence qu'il ne pouvait exprimer devant les autres et surtout pas devant Alice. Car elle, était là pour lui alors que sa mère sombrait doucement dans la dépression et l'alcoolisme. Leur relation devient des plus ambigu à l'adolescence de Blake, jouant de la musique dans son garage pour passer le temps et se défouler ils avaient inscrit sur des tee-shirt «  Fly swatters » car Alice détestait pars dessus tous les mouches, ce qui avait l'aire d'amuser le jeune homme. A la batterie il n'était plus le même ses émotions sortaient en se défoulant sur cette instrument qu'il avait eu par pitié de ses oncles et tantes. Il apprit tous seul à en jouer bien que ce ne soit pas un des meilleurs il faisait ça pour le plaisir,
Ils passaient la plus part du temps ensemble en cachette pour éviter que Alice subisse la colère de sa mère. Blake ne tentait rien pour exprimer les sentiments plus ou moins flou qu'il ressentait envers elle pars peur de la perdre. Leurs deuxième passe-temps était que Blake raconte ses jours assis sur une chaine devant un professeur barbant. Ça ne lui plaisait pas autant qu'Alice mais il n'avait pas le choix. Je sais que ce jeune homme à des tas de chose en commun avec elle, tant de souvenirs, de bons moments partagés.

Vers ses 18 ans , il s'engagea dans l'armée sachant qu'il ne parviendrait pas à faire quelques choses de sa vie. Mais il ne voulait pas blesser Alice qui était encore jeune, sans rien dire il quitta son village natale . Sous les ordres de supérieur, obligé à exécuté des tâches abominable, se levé à l'aube , prendre des douches froide et bien encore des choses. Pourtant ça avait l'aire de lui convenir de vivre ainsi mais tous ne pouvait rester « parfait » aussi longtemps. La première mission arriva et Blake dû prendre les armes pour défendre sa patrie. Seulement sur le champs de bataille avec sa section rien ne se déroula comme prévu à la base. Une embuscade les attendaient, il était le dernier de la fil et vit tous ses camarades , les amis avec qui il avait créé des liens mourir sous ses yeux. Tous se passa très vite et il put se cacher car il avait prit du retard dans la marche à cause de sa chaîne métallique qui menaçait de céder. Il y tenait beaucoup , c'est comme un signe lui indiquant que se n'était pas l'heure pour lui. Attendant que les ennemis partent il alla ensuite faire l'état des lieux. Observant les cadavres de ses congénères il resta comme impassible devant, il était seul dans le désert loin de la deuxième section partie en même temps en mission. Les moyens communications et munitions emportés, il ne lui restait plus qu'une arme à feu et un couteau de chasse. Il restait plusieurs jours planté sous le soleil avec une seule gourde d'eau et les corps pourrissant autour de lui. Il dépérissait, se faisant à l'idée qu'il allait rejoindre son père mais dans un tel instant le doux souvenir d' Alice illumina son visage habillé par le soleil. Il se devait de survivre pour elle, pour la retrouver et tout lui avouer. Blake n'avait plus de force, n'ayant pas manger depuis plusieurs jours et sans aucuns remords qu'il dû manger le reste de corps n'étant pas attaquer par les verres. Il dévora la viande humaine cru ne possédant aucun feu. Il les avaient aussi dépouillés de leurs vêtements car les nuits dans le désert se faisait très froides. Lorsqu'il eu assez de force il entreprit une longue marche avec le peu d'espoir qui lui restait. Il croisa des gens en chemin, son visage plein d'ignorance il avança vers ses personnes. Près d'eux il comprit qu'il n'était pas des alliés , des éclaireurs qui surveillait les alentours. Il vida son chargeur en peu de temps allonger sur les dunes de sables. L'un des deux hommes mourra rapidement touché par les balles, le second tentait de s'échapper en boitant sa jambes droite endommagée . Il n'aurait pas une aussi grosse chance une deuxième fois, il se mit à courir comme un lion enragé sur sa proie pour l'égorger d'un coup de couteau. Les mains tremblantes , le visage ensanglanté, il tâtonna le corps à la recherche de moyens de communication et tomba sur une petite radio. Le coeur battant, le souffle court il retrouva la fréquence de sa base pour envoyer un message de détresse. Les autres l'avait prit pour mort , mais Blake était le seul survivant de cette mission et rentra des plus traumatisé. Il ne dormait plus correctement, déjà avait il des soucis d'insomnie mais depuis son retour il refusait de parler de ce qu'il c'était passer et voulait définitivement tourner la page.

Je repris connaissance doucement, je me trouvais assis dans un train contre une vitre. Je mis du temps à me ressaisir, ce n'était donc que l'un de ses rêves qui persiste et me hante. Mon regard se tourna vers ma main tenant une photo. Sur celle ci je pouvais voir le doux sourire de Lilice, ma petite mouche à moi. Je suis Blake Meller , c'est moi ce petit enfant, cet adolescent à la vie pathétique, je suis en route pour une nouvelle vie.
Caractère

Froid-Distant-Méfiant-N'a pas sa langue dans sa poche-Connais le respect- Nerveux-Impulsif-Egoïste-Fier- Possessif- Protecteur-Susceptible-Lunatique-Pervers-Sadique-Sanguin-Sans pitié-Intrépide-Têtu-Impatient-Remuant-Honnête.
Physique

Taille : 1 mètres 82
Poids : 78 kilos
Corpulence : Bien proportionné .
Cheveux : Vert , souvent avec un effet coiffé/décoiffé car en réalité je ne les coiffe pas.
Yeux : Vert/jaune
Forme visage : Ovale.
Forme nez : Fin.
Tour de poitrine : X
Style vestimentaire : aime revêtir sa tenue de militaire.
Particularités : Tatouage tribale sur l'épaule gauche.


Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: L'histoire ne se répète pas mais elle rime    Ven 1 Fév - 10:00
Bienvenue à Sunshine tu es validé ! :D




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Kaithlynn A. Gremory

avatar

MessageSujet: Re: L'histoire ne se répète pas mais elle rime    Dim 3 Fév - 0:25
Bienvenue a toi =)



∞ losing my breath.
we accept the love we think we deserve
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'histoire ne se répète pas mais elle rime    
Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire ne se répète pas mais elle rime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L’histoire ne se répète pas forcément
» ma fille ne veut pas sauter de classe (nous non plus mais...)
» Plus souvent par ici, mais...
» Endormissement long ... je sature !
» Don total ? Débat sur l'euthanasie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunshine :: Plan de construction :: Papiers d'identités :: Fiches validées-