AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Mer 14 Nov - 10:12


« LIKE MEMORY OF DYING DAYS »
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Odette allait rencontrer des héros aujourd'hui, des vrais.
Elle remerciait de tout son coeur son école pour lui en avoir donner l'opportunité, d'ailleurs. Elle ne pensait pas qu'un stage scolaire pouvait être aussi passionnant, même si elle adorait découvrir de nouvelles choses. Comme sa meilleure amie avait été plus ou moins forcé de découvrir la vie " palpitante " d'un employé de bureau, Odette s'était trouvée quelque peu inquiète quant à ce qu'elle ferait elle, si elle ne trouvait rien. Le monde de l'entreprise, c'était comme des cours. Mais dans un grand immeuble. Alors que les stages, c'était comme des vacances éducatives.

Après avoir supplié Kwan, son pseudo tuteur-presque-officiel, de l'envoyer observer les glorieuses journées d'hommes courageux, elle avait finalement réussi à le faire céder. Son stage se déroulerait donc dans la caserne locale. Et c'est avec des yeux pleins d'étoiles scintillantes qu'Odette s'y était rendue. Et même si son coeur s'affolait tellement elle se sentait petite d'un coup, elle était juste heureuse.

« Bon, n'oublies pas, tu te débrouilles pour pouvoir prendre de beaux garçons torse nu en photo. Je compte sur toi Odette ! »

Et Kwan était parti. Alors elle rentra avec une boule dans le ventre. Et si elle faisait mauvaise impression ? Elle ne savait même pas ce qu'elle devait faire maintenant. (sauf prendre de beaux garçons torse nu en photo. Mais comment diable réussirait-elle à faire cela ?)

Elle traversa la salle en se faisant la plus petite du monde, même si elle ne passait pas si inaperçu vu la couleur rouge qu'elle avait pris. Elle prit finalement l'initiative de questionner la première personne qui passait devant elle.

« Excusez-moi ? » Qu'elle commença, peu sûre d'elle

Et elle ne dit plus rien. Parce que ne savait pas quoi dire. Alors elle se sentit soudainement très stupide. Très très même.




Dernière édition par Odette Walker le Sam 17 Nov - 7:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron B. Fletcher
Make love, not war !
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Jeu 15 Nov - 7:34
♕ Like memory of dying days

Deux ou trois jour qui se passent rien à la caserne, c'est presque démoralisant de ne rien faire.Oui, bon sauver un chat dans un arbre d'une vieille dame n'a rien de palpitant. Et puis ... Ses bêtes servent à rien. Bref, une autre journée agitée m'attend ou pas. Rien n'a changé, les saluts vite fait aux collègues, débarrasser les affaires qui trainent pour ne pas qu'on cherche de midi à quatorze heure lors d'une intervention.

J'ai cette fichue impression d'avoir oublié quelque chose ... C'est que ça ne devait pas être important ...

▬ Flet' ! J'vais à la cafet', tu veux qu'on te ramène un truc ? C'était Mike, j'avais presque oublié que je n'étais pas seul ici.

▬ Nan, merci, Mike !

Je me trouvais près des tuyaux de rechangent qui s'était emmêlé et donc j'ai du m'amuser à les démêler. CHOUETTE. Je venais à passer ma main dans mes cheveux pour en gratter ma tête qui releva un peu le t-shirt blanc que je porte aujourd'hui, comme si ça allait changé quoi que se soit. Cette position sert strictement à rien mais j'essayais de me remémorer ce dont j'avais oublié et ... bah, merde.

« Excusez-moi ? »

Une douce voix féminine venait me parler. Je me retourna pour l'apercevoir et lui faire face tout ramenant mes bras croisés sur le torse. Très jeune à priori

▬ Hello ... Mh, normalement vous n'avez rien à faire ici, mademoiselle... Mais que voulez-vous ? Je la détaillais de haut en bas dans la plus grande discrétion que je pouvais faire. Une mauvaise compréhension est sir vite arrivée. Je repense toujours à ce que je devais faire normalement mais ... Je n'arrive vraiment pas à m'en rappeler. Dans tout les cas, je vais me faire taper le bout des doigts par le supérieur. Du moins, si ça concerne le boulot ... C'était pas avec une étudiante justement ... Est-ce bien une étudiante déjà ...



Far gone ...
nothing else will ever do
I wanna be so far gone in you
In you..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Jeu 15 Nov - 9:58


« LIKE MEMORY OF DYING DAYS »
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Odette s'était sentie fondre sur place. Fondre de honte. Oui, et elle aurait aimé aussi pouvoir couler loin d'ici, perpétuer son baveux chemin sur la route d'un monde meilleur. Un monde où les héros pouvait ne pas être musclé. L'impact des mots du garçon était comme si on lui jetait un grand seau d'eau au visage. Oui, elle était comme trempée par la gêne.

Puis Odette respira un grand coup. Elle esquissa un sourire lorsque l'idée de clamer un haut et fort " Je n'ai rien à faire ici ? Eh bien... D'accord ! Je m'en vais loin, je ne veux plus vivre dans ce monde ! " avant de s'enfuir en courant lui frôla l'esprit. Mais ce n'était décidément pas une chose à faire, là, tout de suite. Et même jamais, dans le fond. Alors elle prit sa voix la plus claire et...

« Aaa... Tchwooo ! »

L'idée de départ n'était pas si stupide finalement. Parce que là, Odette avait juste envie de cogner sa tête contre une table. C'était. Horrible. Et. Horrible. Juste. Horrible.

Atchwoo.
POURQUOI ?! POURQUOI " ATCHWOO " ?! Il y avait plein de façon féminine d'éternuer comme le " Atchi " ou " Atchfy (?) " et elle trouvait le moyen de le faire avec un accent américain bizarre !

Alors pria Dieu de faire quelque chose pour elle, s'il existait.

« Ah... Désolée... »

Elle chercha un mouchoir dans sa poche. Et là, à cet instant précis, elle remercia dieu. En même temps que son paquet de Kleenex, elle sortit une feuille de papier. Alors elle se moucha d'abord - c'était très sensuel de se moucher, surtout après un " Atchwoo " - et tendit finalement la feuille.

« Je suis ici pour faire mon stage et... Ça..., Elle secoua un peu la feuille,... C'en est la preuve. »

Avec un vocabulaire de détective s'il vous plait.




Dernière édition par Odette Walker le Sam 17 Nov - 7:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron B. Fletcher
Make love, not war !
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Ven 16 Nov - 8:17
♕ Like memory of dying days

« Aaa... Tchwooo ! »

Atchwoo ? Je crois que je n'ai jamais eu de réponse aussi clair qu'un " atchwoo ". Nan, jamais. Et pourtant sa grande inspiration me faisait croire que j'allais avoir une réponse de sa part... Je laissais un petit sourire s'afficher et un rire retenu s'entendre avant de sortir l'habituel refrain près un éternuement. Très sexy cet éternuement, soi-disant passant.

▬ A vos souhaits ! Le nombre de fois que j'aurais pu en faire un ... Je serais surement milliardaire, je crois même que c'est le formule de politesse la plus débile qu'il soit. Passons ... Je ne sais toujours pas ce que j'ai oublié ...

«Ah... Désolée... » J'enchainais après ses excuses simplement avec un ton de voix calme :

▬ Ce n'est rien, vous devriez vous couvrir un peu plus ! Conseil de pompier ! Je la regardais faire - je n'avais que ça à faire de toute façon - et sortit en plus, d'un paquet de mouchoir, je vis une feuille qu'elle me tendis dont je m'empressai de la prendre.

« Je suis ici pour faire mon stage et... Ça ... C'en est la preuve. » Son petit ton m'avait un peu amusé mais un peu moins quand elle me rappela que c'était le jour du stage.

Clac !
J'avais tapé, de la paume de ma main, mon front. Qui allait laissé une trace mais MERCI la peau bronzée. J'avais complètement oublié l'idée de stage qu'avait donné le supérieur ... Du moins ... je vais dire que je pensais que c'était UN PEU plus tard. Je vérifias la date mais c'était bien aujourd'hui. Ça ne sert à rien que j'essaye de me prouver que ce n'est pas aujourd'hui. C'est surtout qu'avec le calme plat qu'on a en ce moment, on va pas l’intéresser énormément dans la caserne ...

▬ Mh ... Pour être franc, j'avais ... oublié ... Bon, bref. D'abord bienvenue ! Tu es donc l'étudiante et quel et ton nom ? ... Suis-moi déjà, nous discuterons en te montrant déjà quelques trucs ! Plaquant à nouveau le sourire de tout à l'heure tout en montrant avec ma main la direction.



Far gone ...
nothing else will ever do
I wanna be so far gone in you
In you..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Ven 16 Nov - 13:05


« LIKE MEMORY OF DYING DAYS »
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Alors il avait oublié. Eh bien. C'était. Parfait. Parce qu'elle aussi, elle allait oublié de rester ici, tiens. Et allait oublié qu'elle avait un stage qui était devenu particulièrement important pour elle, et s'en aller loin ! Loin d'ici. Très loin. En Chine.

En fait, elle ne fit rien de tout ça. Parce que ce stage là la tenait trop à coeur. Elle allait découvrir un peu le genre métier quel aimerait exercer, et ça, c'était vraiment magique. Alors elle devait s'arranger pour passer la trois meilleurs jours de sa vie.

« Je m'appelle Odette. Et vous ? »

Et là, elle se souvint d'une chose. La chose qui traversa son esprit d'un coup, comme ça, sans prévenir.
" Bon, n'oublies pas, tu te débrouilles pour pouvoir prendre de beaux garçons torse nu en photo. Je compte sur toi Odette ! ". Cette chose... Allait lui rester dans la tête pendant tout son stage si ça continuait. Elle imaginait déjà Kwan qui l'interrogeant dès qu'elle rentrerait. " Alors ? Où sont mes beau gosse torse nu ? J'en ai repéré un, tu me présenteras à lui heiiiiin~♥ ? ".

Elle ne voulait plus rentrer. Elle allait rester dormir là et puis. Voilà.

« Je peux vous poser quelques questions ? »

" Et prendre des photos, prends moi ces photos Odette " qu'elle se commandait à elle même. " Odette. Beau gosse torse nu. Maintenant. ". Stupide inconscient. " Prends moi ces beau gosse torse nu en photo ! ". Il n'en était pas question. Jamais. JAMAIS.


Revenir en haut Aller en bas
Aaron B. Fletcher
Make love, not war !
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Sam 17 Nov - 3:19
♕ Like memory of dying days


« Je m'appelle Odette. Et vous ? » Marchant déjà en petits pas réguliers. Qu' est ce que je vais bien pouvoir lui monter pour que ce stage soit pas trop emmerdant ... ça m'étonnerait que sauver des chats du haut d'un arbre soit palpitant.

▬ Aaron mais mais tu peux m'appelle Flet', tout le monde m'appelle ainsi ici ! Je serais celui qui s'occupera de ton stage de trois jours, si je reviendrai à m'absenter c'est Mike qui s'occupera de toi, je te présenterai à lui quand il sera revenu. I'm seriously. Or not. Ça m'agace d'être formel mais être familier dés le début, ne plairait pas au supérieur. Sinon ... Je commence par quoi? L'équipe est éparpillée sur le terrain, peut-être qu'un camion est libre ? Le tour de la caverne d'abord peut-être

« Je peux vous poser quelques questions ? » Demanda-t-elle.

▬ Bien évidemment ! Tu veux savoir quoi? Dis-je le sourire aux lèvres avec un petit geste de la main qui accompagnait mes paroles. Je venais rajouter tant que j'y pense. ▬ En même temps, je vais te montrer déjà une partie de la caserne En même temps, faisons un tour de la caserne que je puisse ... Je vais éviter la paperasse bien que je ne pense pas que j'en ai ps particulièrement mais peut-être elle.



Far gone ...
nothing else will ever do
I wanna be so far gone in you
In you..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Sam 17 Nov - 8:28


« LIKE MEMORY OF DYING DAYS »
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Elle regrettait un peu, Odette, parce que là, sur le moment, rien ne lui venait à l'esprit. Aucune chose sur laquelle elle pourrait questionner Aaron. Elle fit tourner son cerveau, elle effaça sa première idée du " Les garçons ici ont de beaux torse ? " (stupide Kwan, et stupide elle aussi) pour chercher quelque chose de plus... Intelligent. Il n'empêche qu'elle prit quand même la première chose sensée qui lui vint à l'esprit.

« Vous exercez depuis combien de temps ? »

C'était plutôt un bon début, elle trouvait.

« Et... »

Les gens d'ici sont sexy ? J'ais dis non ! Subconscient de. Fu. Ce truc allait vraiment lui rester dans la tête à ce train là.

« Vous... »

Elle se stoppa nette dans sa phrase. Elle leva les yeux, comme si elle réfléchissait. Puis elle sortit un mouchoir de son paquet.

« Atchwoo ! »

Se suivit de son éternuement un rire gênée. Elle était rouge, et elle se sentait si stupide qu'elle était obligée dans rire.

« Ne faites pas attention, je tombe souvent malade. »

Et je mets deux semaine pour guérir d'un rhume. En prenant des médicaments.
Mais d'ailleurs, ici, la question n'était pas la fréquence à laquelle elle était enrhumée dans un mois mais bien sa façon de l'être. Atchwoo bon sang. ATCHWOO.

« Je disais donc, vous faites quoi dans vos journées de travail ? »


Revenir en haut Aller en bas
Aaron B. Fletcher
Make love, not war !
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Sam 17 Nov - 23:49
♕ Like memory of dying days


« Vous exercez depuis combien de temps ?» Demanda-t-elle.

Mh, maintenant que j'y pense celle fait déjà ... ▬ 5 ans en plus de mes trois ans de formation.Déjà. La nostalgie m'envahirait presque. Presque. Je suis pas le plus vieux ici. - Dieu soit loué ! -

« Et ... Vous ... Atchwoo ! » Et un deux éternuement, deux ! Elle vira au rouge et cet éternuement m'amusait, je ne sais pourquoi. Je la regardais un peu enjoué de la situation, en fait. « Ne faites pas attention, je tombe souvent malade. »

▬ Faudra vous couvrir un peu plus. Venez, notre pharmacie doit avoir quelque chose pour calmer ça un moment! Dis je me dirigeant vers un coffre, si on peut dire pour sortir une trousse blanche indiquée d'une croix rouge.

« Je disais donc, vous faites quoi dans vos journées de travail ? » Ce qu'on fait quand on est pompier, tiens ! Non, bon, je répondrais pas ça. C'est nul à chier comme réponse et puis .... Délicatesse, bonjour ! Faire preuve de sérieux ... Non mais sinon, notre journée est très limitée, en fait.

▬ Mh, si on est pas en intervention pour éteindre un feu de tout type. On est réduits à sauver des chats dans un arbre ou bien on doit rester dans la caverne pour une éventuelle alerte. Je cherchais toujours dans cette boite sortant différent médicament pour enfin trouver ce spray et je lui tendis. ▬ ça devrait faire l'affaire pour aujourd'hui ... Sinon tu as d'autres questions? Avec le grand sourire, bien sûr.



Far gone ...
nothing else will ever do
I wanna be so far gone in you
In you..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Dim 18 Nov - 2:37


« LIKE MEMORY OF DYING DAYS »
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Odette doutait que ce soit un pauvre petit médicament de rien du tout, pur et innocent, qui puisse enrailler sa maladie, mais sur le moment, tout était bon à prendre. Surtout si ça permettait de lui éviter le coup du " Alors, mets cette grosse écharpe là, cet énorme bonnet ci, ces petites moufles et... C'est parfait ! ". C'était la seule chose qui portait ses fruits. Mais elle ne sortirait pas comme ça. Pas en Louisiane. PAS AVEC 15° DEHORS. PAS ALORS QUE LES AUTRES FILLES ÉTAIENT EN JUPE.

« Mh, si on est pas en intervention pour éteindre un feu de tout type. On est réduits à sauver des chats dans un arbre ou bien on doit rester dans la caverne pour une éventuelle alerte »

Aaron lui tendit un spray qu'elle regarda d'un oeil méfiant. Puis elle le regarda lui. Puis le spray. Puis lui. Puis le spray. Oh mon dieu NON. Pas ce spray pas sexy ! PAS CETTE CHOSE HORRIBLE.

« « ça devrait faire l'affaire pour aujourd'hui ... Sinon tu as d'autres questions ? » »

Odette hésita longuement à le prendre. Elle pouvait toujours prétexter un " ça va tout de suite mieux. ATCHWOO. "
... Mauvaise idée. La seule solution s'imposait d'elle même, alors. Le fameux coup du...

« Ne regardez pas. »

Et elle se retourna. Elle mit ce spray pas sexy dans son nez rougi - Et elle souhaita mourir entre temps - et se moucha la seconde d'après. Puis elle refit volte face, avec une face des plus sérieuse. Comme çi rien ne s'était passée. Alors qu'elle fondait de honte, ni plus ni moins, en fait. Que quelqu'un m’achève...

« Réduits ? C'est important de sauver des chats ! »

Très importants même. Un pompier avait sauver le sien un jour et avait fait d'elle la gamine la plus heureuse du monde. Dommage que le dit pompier renverse l'animal trois jour après son sauvetage.

... Odette avait vraiment vécu des trucs traumatisants dans son enfance, en fait.

« Et là, je suppose que vous... Devez rester ici euh... Dans le but très noble qu'est... Attendre ! »

Attendre était un but très noble, oui. La patience est une vertu que peu de gens peuvent se vanter d'avoir.

Non, en fait, Odette disait ça juste pour atténuer un peu son " Et là, je suppose que vous rester ici à ne rien faire, ce qui est une activité absolument passionnante - C'est ironique - en attendant que l'alarme sonne ? "


Revenir en haut Aller en bas
Aaron B. Fletcher
Make love, not war !
avatar

MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   Sam 24 Nov - 8:11
♕ Like memory of dying days

Elle regardait le spray puis me regarder en répétant son action plusieurs fois pour me sortir : « Ne me regardez pas. » Ces jeunes ... - OUI, JE SUIS VIEUX - ont vite honte. C'est qu'un spray ... Mais autant ne pas la contrariée surtout que c'est une femme, c'est pire. Je fermai la boîte, un prétexte de ne pas la regarder pendant sa terrible - et horrible - action de mettre le bidule dans un un trou ... Ouais, bon, la proportion n'est pas la même !

« Réduits ? C'est important de sauver des chats ! » Répliqua-t-elle. Ce sont que des matous ennuyants pour moi, après tout. Du moins, les petits. ▬ Ces matous ne servent à rien à part nous ennuyer ... Du moins, pas les petits. Et puis, ... Si un incendie se déclare à ce moment là, on sert à rien. Surtout qu'on a un petit jeu entre nous. Du qui teint le plus de feu. On s'amuse comme on peut !

« Et là, je suppose que vous... Devez rester ici euh... Dans le but très noble qu'est... Attendre ! » Je ricanais rien qu'à penser que ça pouvait être si noble d'attendre ! C'est chiant, surtout ! M'enfin, si c'est ce qu'on donne comme pensée, mais pourquoi pas, j'ai envie de dire ! ▬ Noble ! Voila, un mot qui convient et qui récapitule tout ! C'est ironique, bien sûr. D'un côté, on est cruel, on souhaite au fond qu'il y est un incendie pour pouvoir bouger un peu.

▬ Mais avec un peu de chance, tu auras le droit à assister à une intervention. Bien que la ville est calme en ce moment ... C'est presque douteux.




Far gone ...
nothing else will ever do
I wanna be so far gone in you
In you..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron   
Revenir en haut Aller en bas
 

Like memory of dying days ✘ Odette & Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saint Elphège Archevêque de Cantorbéry, Sainte Emma de Sangau, Bienheureuse Odette, commentaire du jour "Judas sortit aussitôt, il faisait nuit"
» 30 Days Song Challenge
» Nine ways to improve your memory .
» Les derniers jours de la Terre - Last Days on Earth: Plusieurs scénarios !
» Sainte Odette (+ 1158) Saint du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunshine :: Air de jeu :: Corbeille :: Corbeille à RP-