AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 21 Nov - 16:03
« Troublemaker »


    « Please, honey... Didn't you have something to buy? »

À la voir se tourner vers moi en soupirant avant de me regarder avec ce fameux regard, je comprenais bien que tenter de la faire avancer plus vite était vain. Ainsi, je me tue et abandonnai le combat. Nous avions profité de la belle journée pour nous promener sur la rue des petits commerces. Le soleil à son zénith, presque aucun vent et malgré la saison froide qui commencerait bientôt (plus au nord du moins) il y régnait une certaine chaleur. Faut dire que nous étions en Louisiane et c'était quasiment au même niveau de la Floride. Ashley voulait acheter des légumes pour le repas de ce soir, mais un stand de bijoux artisanaux avait croisé son chemin alors nous en étions là. Bloqué par l'attirance de la femme pour les si jolis joyaux. Je ne comprenais toujours pas pourquoi les yeux vautours de la gente féminine étaient toujours voracement attirés par tout ce qui brillait. Il était clair que c'était du toc en plus.

Voyant alors qu'il n'y avait aucun moyen de la faire avancer, je fourrai mes mains dans les poches de mon pantalon et levai le regard sur les alentours. Il y avait bien des gens aujourd'hui. Sans doute la belle température. Je soupirai en remarquant que quelques regards se tournaient vers moi, puis fit certain d'être assez près de ma conjointe. D'un côté, ma vie de couple me lassait par moment, de l'autre, je détestais me faire regarder par les autres femmes. Policier en plus. Les hommes en uniforme. N'importe quoi. Une chance que je n'étais pas en service en ce moment, quoi que ce serait déjà plus divertissant que venir acheter des légumes. Je pourrais être avec Parker...

Des voix qui commençaient à s'élever me tirèrent de mes pensées. Je cherchai donc les perturbeurs de paix des yeux en fronçant les sourcils avant de me mettre en mode "agent de l'ordre" une fois les avoir repérer. Une femme qui se disputait avec un homme qui était au moins deux fois sa grandeur et tout laissait prédire que ça allait mal se finir. Je pris donc Ashley par la taille pour l'approcher de moi et lui murmurer à l'oreille.

    « I have to go. I'll be home for diner. »

Je l'embrassai sur la tempe, puis me mis à traverser la rue pour me rendre vers le couple qui devenait tout à coup violent. Je soupirai et me dépêchai à aller me mettre entre les deux pour tenter de les séparer.

    « Hey ! That's enough ! Police officer. Problem here ? »

Je sortis mon badge pour que tous deux le voit et le rangeai une fois avoir fait sûr qu'ils avaient bien vu. La femme me disait quelque chose d'ailleurs. Ses traits m'étaient familier, mais j'ignorais d'où je la connaissais.

[HS: Si ça va pas pour les dialogues anglais, dis le, je les changerai.]




made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Jeu 22 Nov - 3:41
Il faut bien ce nourrir. Et pour cela il fallait faire les courses, mais quoi ? Les légumes c'est chiant, la viande à chier en gros y a plus grand chose... Mais il faut bien manger. Alors on mange pour vivre.
« Hey ! »
Je me retournais, mon panier en main. Le colosse noir qui se tonnait l'air dur. Me cherchant des noises.
Mais qu'est-ce qu'il me veut celui-là... J'ai payé et rien volé alors fou moi la paix...
« Quoi ?! »
Et voilà qu'il m'expliquait de long en large. Soit disant que j'avais volé une paire de lunettes dans le rayon et que je les avais fourré dans mon blouson de cuir et que j'étais aller payer mes courses, sans les passer à la caisse.
Ce qu'il faut pas entendre...
« Nan, mais ça va pas ! Qu'est-ce que j'fouterais à payer mes courses et pas des foutus lunettes ! Surtout que j'achète pas cette merde ! »
Il me choppa le bras. Je m'en défis et je sortais à pas rapide de là.
« Hey ! Reviens ici ! »
J'étais dehors et il m'avait suivis le con... Me gueulant dessus. Sauf que j'en faisant autant.
« Hey ! That's enough ! Police officer. Problem here ? »
Je me retournais vers lui.
Putain voilà un poulet... Il sera contre moi j'en mets ma main à couper...
Je lâchais mes sacs et montrer du doigt le grand black qui était devant moi.
« Ah bah c'est cool ! Pour une fois qu'ils me font pas chier, il m'aide ! Classe... »
Je croisais les bras sous ma poitrine.
« Ce mollard me sort que j'ai volé des putains de lunettes, alors que nan ! »
Je faisais un petit signe de tête contre le grand black.
« Vous pouvez lui faire comprendre qu'il se met le doigt dans l'oeil, j'veux rentrer chez moi maintenant ! »




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Jeu 22 Nov - 13:39
« Troublemaker »



Un histoire de vol à l'étalage, en plein jour et avec foule ? Certes, certains voleurs en auraient été capable, mais ils auraient été extrêmement chanceux de ne pas avoir de témoins. Ainsi, il n'y avait personne qui s'arrêtait pour appuyer les dires d'un ou l'autre. Malgré le fait que les traits de la jeune femme ne me revenait toujours pas, je retins un soupire et mis de côté ce questionnement inutile pour l'instant.

    « Gardez votre calme, svp. »

Je me tournai donc vers le colosse pour lui demander s'il avait vraiment vu la jeune demoiselle "voler" l'objet en question et celui-ci expliqua que oui même s'il semblait plus borné qu'autre chose. J'en vins à une solution satisfaisante pour les deux alors je me retournai vers la femme.

    « Je vous demanderais de me laisser vous fouillez. De cette manière, monsieur sera certain que vous n'avez pas volé et si, de votre côté, êtes innocente, vous n'en verrez aucun inconvénient. »

Je lui demandai donc d'écarter les bras et les jambes avant de me mettre à la fouiller rapidement pour éviter un certain malaise, mais faisant le tout minutieusement. Je fronçai légèrement les sourcils en découvrant l'objet en question dans la poche de la jeune femme, mais je le cachai rapidement dans ma propre manche en voyant l'air d'avance satisfait du colosse. Je me redressai donc et haussai les épaules.

    « Rien. Vous voyez bien, monsieur. »

Ce dernier sembla soudainement surpris. Il cligna des yeux à quelques reprises avant de broncher et de tourner les talons. Ce genre de gens là m'énervait royalement. Le genre à trouver le moindre pépin pour poursuivre n'importe qui pour simplement gagner de l'argent. Des malades quoi. Ils ne pouvaient pas travailler comme tout le monde. Cette fois, je ne me retins pas pour soupirer, puis je montrai la paire de lunettes fumées à la femme.

    « Il a dû la glisser dans votre poche pendant que vous aviez l'esprit ailleurs. Vous semblez une femme honnête, quoi que... »

Mon sourcils se froncèrent de nouveau et je redevins sur mes gardes. Je savais où je l'avais vu !

    « Mademoiselle... Green, non... Grant, c'est ça ? C'est pas nouveau de vous retrouver dans ce genre de situation. »

Je la fixai une seconde ou deux, juste le temps que le doute me prenne.

    « Avez-vous voler ces lunettes ? »





made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Ven 23 Nov - 2:21
Et voilà que le malabar était en train de raconter des conneries sur mon compte, mais le pire dans tout ça c'est que le flic disait ok.
Et bah voilà... La merde... J'ai jamais volé et j'vais pas commencer !
« Je vous demanderais de me laisser vous fouillez. De cette manière, monsieur sera certain que vous n'avez pas volé et si, de votre côté, êtes innocente, vous n'en verrez aucun inconvénient. »
Mais bon c'est un poulet... Alors, j'vais pas faire chier mon monde et faire ce qu'il me demande.
J'écartais les bras et les jambes et je le laissais me fouiller, même si je grognais comme un clébard. J'avais horreur de ça au commissariat, alors dans la rue c'était pire.
Grouille...
Rien. Que dalle. Nada.
Normal, après tout j'étais pas une voleuse. Mais bon c'était jouissif de voir la gueule du grand black et alors il se barra.
Et toc ! Dans tes dents.
Mais sans que je me rend compte le flic venait de sortir une paire de lunette de sa manche.
« Il a dû la glisser dans votre poche pendant que vous aviez l'esprit ailleurs. Vous semblez une femme honnête, quoi que... »
Mais putain y en a qui sont borné !
Je posais mes mains sur mes hanches et je le défiais du regard.
« Mademoiselle... Green, non... Grant, c'est ça ? C'est pas nouveau de vous retrouver dans ce genre de situation. Avez-vous voler ces lunettes ? »
Je secouais la tête de droite à gauche et de gauche à droite. Levant les yeux aux ciels et soupirant longuement.
« Mais qu'est-ce que je foutrais de lunette franchement ! Et ce genre du situation ?! Tu voudrais dire que j'suis une voleuse ?! Non, mais va te faire foutre ! »
Je ramassais mon sac de courses.
« Ok, j'suis déjà aller sous les barreaux, mais jamais pour ça ! Courses illégales, ivresse sur la voie publique, combat etc... Mais le vole ! Faut juste être con pour faire ça. »
J'aurais bien envie de faire chier mon monde... Après tout, j'ai pas pu emmerder ce connard de Men In Black, alors un poulet ça serait le must !
Je prenais les lunettes qu'il avait en main et je lui refilais mon sac de courses à la place. Même s'il y avait beaucoup de chance qu'il se casse la gueule à terre, mais qu'importe. J'étais en colère.
Il va les bouffer ce connard !
D'un pas décidé je retournais à l'intérieur de la supérette, avec une seule idée en tête.
Une fois à l'intérieur je recherchais d'un coup d'oeil rapide le grand black avec une seule idée en tête.
Bingo !
Il était là et j'allais lui faire payer. Arrivant par derrière lui, je lui donna un petit coup dans le dos pour l'obliger à se retourner.
« Putain, mais j't'ai fais quoi !? »
Je lui foutais les lunettes sous le nez.
« Alors ça t'amuse de foutre d'la merde dans la poche des gens pour les arrêter ensuite !? Mais va te faire enculer connard psychopathe ! »
Je jetais les lunettes au sol et je les cassais d'un bon coup de pied.
Fuck off !




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Ven 23 Nov - 10:56
« Troublemaker »



C'était définitivement une cinglée. Une mauvaise journée peut-être ? Sur une drogue quelconque ? Ça existait des drogues qui rendaient hystérique. Comme ce gars qui planait sur une dérivée du LSD et qui avait mangé le visage d'un passant. Il avait vu rouge et s'était jeté sur le premier qui avait croisé son chemin. La plupart des gens avaient crus à l'arriver des zombies. N'importe quoi. N'empêche, ses yeux ne semblaient pas être vitreux et ses pupilles n'étaient pas dilatés non plus. Pas de drogue dans son système alors elle avait quoi à être aussi énervée ?

Elle m'envoyait chier aussi ? Elle exagérait là ! Je fronçai les sourcils et levai mon index sans la pointer, uniquement pour lui dire de se calmer.

    « Hey ! Ne prenez pa... »

Elle me coupait la parole en plus ! Là, elle m'énervait ! Malheureusement, avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, Grant attrapa les lunettes fumées et me donna précipitamment son sac de courses. Surpris, je fis attention à ne pas échapper le sac, puis je la regardai se diriger vers l'intérieur du magasin. Ah pas ça ! Je grognai et déposai le sac au sol avant de me ruer à la poursuite de la jeune femme pour l'empêcher de faire une connerie. Dommage, je n'avais pas été assez vite. Grant éclatait les lunettes de son pied devant le colosse. Je soupirai et portai ma main à mon visage, exaspéré. J'aurais peut-être mieux fait de rester avec Ashley.

Je m'approchai donc de la délinquante, si on pouvait l'appeler comme ça, et je tentai de lui prendre le bras pour l'éloigner, mais comme si elle était surprise de ce contact, elle se retourna vers moi. Je me raidis et lui attrapai la main pour ensuite lui faire une clef de bras par réflexe.

    « Maintenant, vous allez vous calmer ! »

Je la gardai sous mon contrôle émettant une très légère pression sur son bras maintenant immobile dans son dos pour décourager toute envie de se rebeller, puis je me tournai mon attention vers le colosse qui souriait, sans doute content de voir la femme "punie".

    « Combien sont vos lunettes fumées ? »

    « 23,99, mon cher monsieur. »

Bon, lui aussi se foutait de ma gueule ?

    « Fait pas chier ! »

Sûrement surpris de me voir monter le ton, il ne répliqua pas. Je soupirai et m'adressai à la jeune femme.
    « Je vous lâche, vous donnez à cet homme dix dollars pour les lunettes et vous repartez. Ça vous va pas, j'en suis conscient, mais c'est comme ça. Allez-vous rester calme si je vous libère ? »

made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Ven 23 Nov - 12:15
Shiiiiiiit !
Ok, casser les lunettes, c'était peut-être pas le mieux à faire, mais c'est fait, point barre. Sauf que je m'attendais pas à ce que le flic me fasse une de ces prises de Kung Fou. Mais voilà, j'avais le bras tordu dans le dos, je laissais donc juste un couinement s'échappé de ma bouche, comme un chiot. Mais bon au final je ne pouvais plus bouger, sans avoir mal. Bad...
« Combien sont vos lunettes fumées ? »
Il est sérieux le black ?!
Le flic avait posé sa question et le malabar y avait répondu et son chiffre dépassé les 20 dollars...
Comment on peut foutre autant de fric la dedans...
« Fait pas chier ! »
Je riais. Mister Perfect qui se laisse aller. Serait-il lui aussi un humain ? Magnifique, j'viens d'apprendre un truc. J'me coucherais moins conne se soir, mais c'est pas ça qui va lui faire lâcher prise.
« Je vous lâche, vous donnez à cet homme dix dollars pour les lunettes et vous repartez. Ça vous va pas, j'en suis conscient, mais c'est comme ça. Allez-vous rester calme si je vous libère ? »
J'hochais la tête et quand il me libéra, je bougeais de là rapidement, pour éviter qu'il recommence. Sauf que je croisais les bras et je le regardais de haut. J'y arrivais, grâce à ma taille, sauf que dans cette ville, les mecs étaient généralement plus grand moi.
Rêve !
« Non ! »
Je jetais un coup d'oeil au black, crachant à terre. J'méprisais les gens dans son genre. Faire chier le monde pour faire chier. Bon ok... J'étais comme ça aussi, mais y a des limites !
Quoi elle te revient pas ma tête ! P'tain arrête de me regarder comme ça... Sinon tu vas te prendre un coup là où je pense.
« Alors là ! Vous pouvez rêver ! J'risque pas de payer des lunettes de merde, tout ça à cause d'un con qui me les a fourrée dans les poches pour justifier son salaire ! Mon fric je l'utilise pour c'que j'veux et c'est tout ! Point à la ligne !! »
Je jetais un nouveau un coup d'oeil au flic réalisant un truc.
Comment il peut me faire l'une de ces prises de merde avec mes courses.... P'tain il en fait quoi !?
« Merde elles sont où mes courses... »
Je m'approchais du flic, pointant mon doigt sur lui, avant d'essayé de le pousser en arrière.
« Et toi ! C'est pas parce que tu es un emmerdeur de poulet, que j'vais me calmer ! J'connais p'tre tout le service avec mes visites, mais c'est pas pour ça que tu vas me prendre de haut et m'obliger à payer un truc de merde qui m'appartient pas ! »
Tss...
Je lui crachais aussi au visage. Deuxième fois aujourd'hui. A croire que je me répétais beaucoup aujourd'hui...
Emmerde ?
Je tournais les talons et j'allais me diriger vers la sortie du magasin - encore une fois - pour récupérer mes courses, en espérant que le flic allait me laisser tranquille.




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Sam 24 Nov - 6:55
« Troublemaker »



En la voyant se calmer et hocher la tête, je fus rassuré. Tout allait bien finir, voilà. Elle allait payer et on allait tous rentrer chez nous, point barre. J'imaginais d'ailleurs le visage fermé de ma conjointe qui ne dirait rien, mais qui allait m'accuser du regard. C'est vrai que ce dernier mois, je me concentrais plus sur mon travail qu'autre chose. Ashley disait que c'était parce que je l'évitais, mais c'était faux. Elle disait qu'on commençait à avoir quelques problèmes. Pourquoi les femmes cherchaient des cafards où il n'y en avait pas ?

Comme si ce n'était pas assez, la jeune demoiselle que je tenais il y avait une seconde ne semblait pas vouloir coopérer. Elle voulait vraiment me faire perdre mon temps ou quoi ? Et elle m'étourdissait à s’époumoner de la sorte. C'était vraiment une chiante, celle-là... Malheureusement, je n'étais pas au bout de mes peines. Voilà qu'elle se remettait à crier. Elle ne comprenait donc pas que si elle n'avait pas été aussi impulsive, elle s'en serrait sortie indemne ? Je l'aurais bien laissé partir si elle n'était pas revenue briser les lunettes devant le propriétaire. Maintenant, elle s'occupait de ses courses ? Instable, peut-être. Du moins, je le croyais, mais la suite me prouva qu'elle était complètement zinzin. Je fronçai les sourcils à la voir me pointer et même me pousser et ce qu'elle me disait n'était pas très poli non plus, mais le crachat au visage fut la goûte d'eau qui fit déborder le vase. Là, s'en était assez !

Essuyant la salive de la rebelle, je la rattrapai en sortant mes menottes que je gardais sur moi comme mon badge pour justement des cas comme ça. Je menottai son premier poignet et lui attrapai l'autre avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit.

    « Vous êtes en état d'arrestation pour avoir perturber l'ordre public et pour avoir agressé un agent de police. Tout ce que vous direz pourra être mis contre vous alors vous avez le droit de garder le silence. Même si... vous ne semblez pas capable de fermer votre clapet. »

Je pris mon cellulaire et appelai au poste pour qu'on envoie une voiture sur le champ tout en sortant dehors avec ma "prisonnière". Étant donné qu'elle n'avait rien fait de grave, on allait sûrement la garder pour la nuit et c'est tout. Elle devait bien le savoir aussi vu qu'elle semblait être une habituée.

    « Gâchez ma soirée pour ça... »

Je soupirai sachant qu'il faudra remplir un rapport, la fouiller, la mettre en cellule et faire sûr que tout se passe bien. Avec ce genre d'humanoïde, tout pouvait se passer. Elle allait inévitablement faire la vie dure au flic qui devra rester pendant la nuit. Je voyais ça venir d'ici...
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Sam 24 Nov - 10:46
Merde...
D'un geste rapide il essuyait la salive qu'il avait sur le visage, à cause de moi. Il sorti aussi rapidement ses menottes et sa plaque et me chopa le poignet. Et les passa. Encore une fois j'étais dans la merde.
« Vous êtes en état d'arrestation pour avoir perturber l'ordre public et pour avoir agressé un agent de police. Tout ce que vous direz pourra être mis contre vous alors vous avez le droit de garder le silence. Même si... vous ne semblez pas capable de fermer votre clapet. »
La ferme... J'connais la chanson à force de l'entendre...
J'étais menottée et j'essayais de tirer dessus comme pour les faire sauter ou je ne sais quoi d'autre, j'ai même essayé de me concentrer dessus pour les faire fondre ou autre, mais que dalle, nada, rien !
J'donnerais tout pour être superman !
Je soupirais longuement. Tandis que le poulet appelait le poulailler pour ramener ces petits amis... Soit la merde. J'aurais encore le droit à un repas et une piaule gratuite.
« Nan, mais t'es sérieux là !? »
Je tapais du pied et j'en profitais qu'il ne me tenait pas pour me diriger vers l'extérieur et chercher mon sac de course.
« J'sais pas si tu t'en rends compte, mais tu viens de m'foutre la honte là ! »
Je fis un petit signe de la main contre ma tempe, comme un militaire.
Fait chier ces petits cons...
« Fait chier ! »
Je me retournais vers lui et je lui tendais les poignets.
« J'ai des courses à ramener alors enlève moi ces trucs. Et surtout ! Pourquoi vous faite toujours chier votre monde ? Tu bosses pas et t'en quand même ces trucs sur toi... Tu les garde même pour coucher ? J'plains ta nana d'avoir un fétichiste du SM... »
Pas très malin... Mais vrai ! Qu'est-ce qu'un mec sain d'esprit ce balade avec ça...
Je relaissais ma tête tomber en avant.
Coops one; me zero...




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 25 Nov - 13:33
« Troublemaker »



Je ne voyais pas pourquoi elle tirait sur les menottes comme si elle croyait être capable de s'en défaire. C'était bien là une tigresse dans le sens péjoratif du mot, bien sûr. Je la tint donc, une main sur son bras, l'autre au téléphone. Le poste allait m'envoyer une voiture dans peu de temps. Heureusement, c'était pas loin. Mademoiselle ne voulait pas y aller décidement vu qu'elle tapa du pied pour sortir toute de seule. Tant mieux ! Pas besoin de la sortir soi-même ! Je devais pas m'énerver parce que de toute façon, elle n'irait pas loin avec les menottes. J'ignorais si j'étais plus rapide qu'elle, mais elle allait sûrement se fatiguée avant moi.

Je la suivis donc à l'extérieur et me pris une gomme à mâcher à la menthe parce qu'il n'y avait que ça de vrai en la regardant s'énerver encore. Elle ne savait pas faire autre chose peut-être ? Je ne voulais même pas répondre sauf quand elle me montra ses mains pour me demander de la laisser aller. Ashley ? Sm ? Hum... non pas vraiment, enfin je crois pas. Sûr, elle était beaucoup plus porter sur la chose que moi, mais de là à dire que... Tiens, je lui ai menotté les mains devant ? Je devais régler ça.

Je pris donc la clef et les poignets de ma prisonnière pour lui en libérer un avant de la faire pirouetter et de lui lier les mains au dos.

    « Voilà, mieux comme ça... » marmonnais-je pour moi-même.

Je me penchai pour attraper son sac de courses et le portai en attendant la voiture. Elle était bornée, bruyante et franchement énervante. J'aurai bien voulu lui dire de la fermer, mais je ne devais pas lui parler ou le moins possible. Et puis, je n'avais pas à me me frustrer, fallait rester zen. Elle ne pouvait rien faire et entrer dans son jeu aurait fait de moi un policier archi nul. Néanmoins, je ne pouvais laisser passer une chance de rendre le tout plus agréable.

    « Tu crois pas que tu pourrais te calmer un peu ? T'as l'habitude on dirait alors relaxe. Tu sais bien qu'on pourrait pas te garder plus qu'une nuit. T'es nourris aussi. D'accord, les lits sont pas confo, mais voilà. Pour ce qui est des courses, j'apporterai le sac. Tu feras ce que tu veux demain. »

J'espérait sérieusement qu'elle prenne une bonne respiration et qu'elle se calme. Elle me donnait presque mal à la tête à crier comme ça. Sinon... j'aurai essayé.

    « Est-ce que tu as des trucs périssables là-dedans ? »

made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Lun 26 Nov - 4:11
Il se fout de ma gueule...
J'avais maintenant les bras dans le dos. Pire que le grand banditisme...
J'me demande se qu'il se serait passé si j'avais vraiment voler un truc... Un truc de bien ! Of course.
Le poulet chopa mes courses et attendais... La saint Glinglin ?
« Tu crois pas que tu pourrais te calmer un peu ? T'as l'habitude on dirait alors relaxe. Tu sais bien qu'on pourrait pas te garder plus qu'une nuit. T'es nourris aussi. D'accord, les lits sont pas confo, mais voilà. Pour ce qui est des courses, j'apporterai le sac. Tu feras ce que tu veux demain. »
J'me retenais de dire Bla Bla à chacun de ces mots. Trop d'emmerde tues les emmerdes.
Et mon cul c'est du téflon ? Nan, mais enlève ton putain de balais du tien...
« Est-ce que tu as des trucs périssables là-dedans ? »
Je réfléchissais.
« Ouais ! »
Une petite pause.
« Des capotes ! »
Je me mettais à rire, mais c'était loin d'être confortable.
« Nan sérieusement j'en sais rien j'ai pris le premier truc qui semblait pas dé-gueux. »
J'ai horreur d'attendre comme ça... Enfin j'me demande qui va me faire le plus gros savon, le boss ou le shérif...
Je rageais.
« Nan, mais qu'est-ce que j'ai bien pu lui faire à c'black... J'ai jamais jouer contre lui, ni de course et encore moins de combat... P'tain y en a vraiment qui on une vie d'merde... »
Murmurerais-je à moi-même.
« Au fait ! Tant que l'on attend le poulailler, j'peux m'en griller une ? »
J'me tournais devant le flic.
« Le briquet et dans la poche de mon jean et les clopes dans la poche intérieur de mon blouson. M'enfin j'ai pas tellement envie que tu me tripotes encore une fois, alors j'peux avoir une main libre ? J'risque pas de me casser à force vous savez où j'crèche et mon forfait c'est une nuit pas la vie... Alors stp. »
Je souriais.
Ca m'donne envie de gerber..




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 28 Nov - 14:15
« Troublemaker »



Lorsqu'elle me répondit à la positive à ma question, je croyais que finalement, elle s'était peut-être détendue, mais j'avais tort. Elle précisa en parlant de préservatif avant de rire. Haha, très marrant. Je ravalais donc mon idée de bon samaritain. J'avais penser peut-être la raccompagner chez elle l'aider à placer les trucs et si l'envie y aurait été, j'aurais pu décidé de la laisser tranquille sans la faire chier davantage. Malheureusement, elle semblait trop en pétard. C'était à se demander si elle était comme ça tout le temps. Elle drainait toute forme d'énergie, c'était fou ! Quoi que jolie, elle prouvait le fameux dicton: "L'habit ne fait pas le moine." De loin, on pouvait remarquer des beautés naturelles et même resplendissante, mais une fois avoir connu la créature, on se rend compte à quel point les femmes peuvent être d'extraordinaire bitch. Oui, un gros mot, mais qui résume bien l'idée certes. Une réponse sérieuse sortie enfin de la bouche de la gorgone, mais son ton n'était pas tant naturel.

    « Hum... » répondais-je simplement.

Oui, j'avais adopté les mêmes ondes sonores que mon père. Une syllabe qui s'étirait selon l'envie, un son, vague, qui ne voulait rien dire. C'était comme un point pour indiquer que je n'avais rien à dire. Maintenant, madame voulait se faire gentille et souriante juste pour s'en griller une. Mauvaise habitude de vie en plus d'un mauvais caractère...

    « Fumer est dangereux pour la santé. »

Elle pouvait s'essayer si elle voulait, mais comme elle refusait de coopérer avant, je ne voyais pas pourquoi je coopérerais de mon côté. J'ignorai donc sa demande et attendit patiemment la voiture qui arriva une ou deux minutes plus tard. Le policier reconnu ma prisonnière et se permit une remarque un peu déplacée sur son apparence agréable à regarder. Je me contentai de lever les yeux au ciel avant de prendre sans violence le bras de Grant pour l'approcher du véhicule.

    « Si mademoiselle veut bien se donner la peine... »

Je déposai ma main sur sa tête et la fit entrer.

    « Attention à votre tête... » l'avertissais-je doucement.

Malgré son attitude déplorable, je ne voyais aucune raison d'être sec, méchant ou chiant avec elle. La cigarette ? Elle l'avait mérité, non ? Et puis, je détestais l'odeur. Si c'était le gardien que je pensais qui serait là ce soir, il l'a laissera sûrement. Nous n'étions pas tous des salauds même si bon nombre pouvait avancer le contraire. Je vérifiai si elle était installée, puis fermai la porte avant de me glisser à mon tour dans la voiture.

    - Est-ce que tu veux un coussin, chérie ? rigola de nouveau le conducteur.

Je tiquai un tantinet et lui répondit du tac-au-tac.

    « Est-ce que tu veux bien la fermer de ton côté ? »

Un regard noir de la part de mon aîné, mais au moins il se mit en route sans rien rajouter et heureusement, il ne dit rien du voyage. J'avais beau être le dernier arrivé au poste, je ne me laissais pas impressionner par ces hommes plus vieux et plus expérimenté. J'avais ma place comme eux, mais j'avais des valeurs et des principes très arrêtés à propos de la justice entre-autre.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Jeu 29 Nov - 3:19
« Fumer est dangereux pour la santé. »
Heiiiiiiin ? Nan mais c'est bien les flics ça... Avec leurs phrases déjà toute faite...
J'étais parti pour devoir attendre de longues heures avant de pouvoir fumer.... Ce qui va me rendre plus irritable ou qui va me faire dormir...
M'enfin. Peu de temps après la bagnole était là. Une putain de belle caisse, mit à disposition de poulet....
On bouffe la volaille normalement, elle ne conduit pas....
« Si mademoiselle veut bien se donner la peine... »
Je connaissais la chanson à force. La main sur la tête et go dans la voiture.
On donne du mad'moiselle maintenant c'est lourd là...
Quand il eu refermait la porte, je m'accoudais contre cette dernière, regardant à travers la fenêtre.
P'tain Woold va me faire chier le monde j'sens bien...
« Est-ce que tu veux bien la fermer de ton côté ? »
Je tiquais à la voix sec du flic.
« Hey qu'est-ce que tu m'veux à force je l'ai déjà bouclé... »
Je tournais la tête, vers le conducteur. Pervers de service et accessoirement bon client du garage.
Nan...
« Ah c'est toi. J'ai rien dis. »
Le moteur démarra. Je tendais l'oreille. Déformation professionnelle et surtout parce que j'adorais la mécanique. Je me rapprochais tant bien que mal vers l'avant du véhicule, mais c'est presque mission impossible comme ça.
« Eh, depuis quand vous avez des V8 vous ? »
Je parlais surtout au conducteur, même si le chieur pouvait me répondre.
Il hocha la tête.
Good !
« Rien qu'à entendre son ronronnement j'dirais plus de 200ch. Mais elle m'a l'air lourde, ça doit être chaud pour dérapage et l'contrôle... »
Enfin les flics commencent à ce mettre à la page question mécanique il était temps...
Je me ré-assaillais au fond de la voiture, collant ma tête contre la portière pour sentir les ondes que provoquaient la mécanique.
« Bof, c'est sur que c'est pas des voitures de femmelette. »
Andouille, j'te la conduit les doigts dans le nez, mais n'empêche...
« D'la bonne voiture ça change de ces boites en conserve... »
Me parlais-je à moi-même.
J'en profitais avant que l'on soit arriver devant le commissariat pour d'mander un truc.
« Dis, tu pourrais pas la pousser un peu ? Car c'est pas le 50' qui soigner son moteur... Car bon te connaissant peu soigneur tu la pousses jamais à son maximum comme j'te le dis... »
Il se tue.
Déjà pas bavard, mais là...
Je levais les yeux.
On dit au gens quoi faire et ils le font pas... Enfin tant mieux j'gagne du fric comme ça.
Je jetais un regard au bleu.
« Un problème ? »




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 16 Déc - 11:12
« Troublemaker »



Voyant le sac de courses seul sur le trottoir, je me dépêchai de sortir de la voiture pour aller l'attraper et revenir au véhicule déposant le sac brun entre mes pieds. Je n'en revenais pas que je faisais ça pour cette fille hyper-active. Avec son caractère, elle mériterait que je jette tout le contenu de son sac au sol et que je saute à pieds joints dessus devant elle en riant machiavéliquement. Toutefois, ce n'était pas mon genre et puis je n'étais pas énervé autant que ça même si la scène m'amusait un peu, je devais avouer.

Une fois en route, je posai mon coude sur le bord de la fenêtre, déposai ma tête contre mon poing et regardai le paysage défiler devant mes yeux. Après avoir envoyer chier le conducteur, Grant s'énerva de nouveau, mais je ne m'en occupai pas vu qu'elle avait mal compris. Pour ce qui est de la suite, je m'éloignai un peu de la conversation. L'autre flic parlait moteur avec la prisonnière et n'ayant jamais été intéressé par ce genre de trucs, je n'avais aucune idée de ce qu'ils parlaient. Faut dire que j'étais loin d'être le plus masculin boosté aux stéroïdes qu'il y avait au bureau. Toutefois, je n'enviais pas les autres. Plus ils avaient de muscles, moins ils en avaient dans le cerveau alors autant être moi-même. Il manquait effectivement de cervelle parmi ces gens.

On me tira de ces réflexions complètement puériles par une question dont j'ignorais la réponse. Un problème ? À propos de quoi ? Ma vie personnelle ? Mon travail ? Avec elle ? Le moteur ? C'était tellement imprécis comme question.
    « Pourquoi tu ne te contentes pas de rester assise tranquillement ? »

Enfin arrivé au poste, c'était pas trop tôt... Je sortis donc avec le sac de courses dans un bras et allai chercher Grant la tenant de mon autre main libre. Le bureau semblait assez tranquille malgré que nous étions en plein jour. Certains semblèrent surpris de me voir, mais la plupart ne levèrent pas les yeux. J'avais déjà une réputation de workaholic alors ce n'était pas surprenant de me voir, même pendant mes jours de congé.
    « Assis toi là, stp. »

Je montrai une chaise devant un bureau quelconque inoccupé. Ça ne servait à rien de l'amener dans mon propre bureau fermé étant donné que ça n'allait prendre que cinq minutes. Je la laissai un instant sachant que si elle voulait s'enfuir, ça ne pouvait finir qu'avec un échec et j'allai rapidement faire le trie dans la nourriture du sac rangeant les trucs qu'il fallait au frigo, laissant le reste dans le papier brun. Je retournai vers Grant m'assoyant derrière le bureau et sorti une feuille pour le rapport avant de me mettre à griffonner de mon écriture chaotique.
    « Donc, comme d'habitude... Une nuit en dedans et tu seras libre demain matin à 8h00. Je donnerai une note au policier en charge pour qu'on te redonne ton sac de courses. Ça te va ? »

Je relevai légèrement les yeux vers elle attendant sa réponse. Évidemment, elle risquait de me sauter au visage, de me crier dessus, mais ça j'étais habitué. Autant les gens pouvaient aimer les agents de la loi dans certaines circonstances, autant on pouvait les détester dans la vie au quotidien. Par contre, il était vrai qu'après tant d'abus de pouvoir moi-même je ne ferais pas confiance à tous les flics que je croise, mais c'était bien pour ça que j'étais devenu l'un des leurs; pour prouver qu'on pouvait encore faire confiance à ces hommes et femmes qui se battaient chaque jour pour que l'ordre règne.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 16 Déc - 11:41
Vlan.
Ca c'était fait.
Un ferme ta gueule c'est aussi radical !
Je retournais poser ma tête contre la vitre le temps que la balade en voiture soit enfin fini. Et heureusement pour moi que le voyage n'était pas long, car que c'est chiant de voir le paysage quand ce n'est pas toi qui conduit. C'est totalement V-I-D-E !
Dès que l'on fut devant le poulailler tout alla très vite, enfin en même temps je connaissais parfaitement la chanson.
Sortir, s'asseoir au bureau et attendre, soit une perte de temps. J'connaissais pas beaucoup de monde, pourquoi service de jour. Oui j'avais plus l'habitude de voir ce qui bosser de nuit. M'enfin c'était pas pour me déplaire. De nouveaux flic à faire chier, c'est juste le paradis !
J'm'asseyais là où il me l'avait dit et j'attendais qu'il revienne. La tête contre la table en bois, je prenais mes aises.
Tutututu.... Tiens et si je continuais à faire chier le gentil bleu ?
Il venait de s'asseoir à sa place, je plaçais mon menton sur le bureau et j'le regardais. Il prenait une feuille de papier et gribouilla dessus.
A bah y à pas que moi qui écrit mal !
« Donc, comme d'habitude... Une nuit en dedans et tu seras libre demain matin à 8h00. Je donnerai une note au policier en charge pour qu'on te redonne ton sac de courses. Ça te va ? »
Je me redressais et je me positionnais pour voir ce qu'il venait d'écrire.
Pire que moi p'tre... Qu'est-ce qu'il a écrit...
J'hochais légèrement la tête.
« M'ouais... m'ouais.. »
Je secouais mes mains dans mon dos.
« Oh fait mon bon gentil monsieur l'agent ! »
J'affichais un grand sourire en le regardant droit dans les yeux.
« J'peux utiliser la douche qui se trouve derrière ? Vous savez celle des toilettes ? Car bon j'crois pas que vous voulez que j'empeste tout le commissariat... »
J'faisais un petit clin d'oeil un ancien flic du service de nuit pour le désigner.
« Et comme vous savez que la porte ne ferme plus à cause des pervers.... Ca vous dérangerez pas de surveiller la porte ? »
Coup de poker pour déstabiliser le flic, si ça marche pas c'est pas grave j'ai rien à perdre et si ça marche jackpot !
Dit oui...
Je croisais les jambes et j'essayais de m'asseoir au fond de ma chaise, me redressant d'un coup.

HRPG : On change de lieu pour le commissariat ?




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Lun 17 Déc - 10:01
« Troublemaker »



Elle me répondit de manière évasive, mais je n'en avais que faire. Au moins, elle s'était calmée et elle ne criait plus à mes oreilles. Je remplis donc le rapport et écrivis une note pour le policier de garde pour demain matin. Je pouvais aller rejoindre Ashley à la maison et peut-être l'aider à faire à manger, ça faisait un moment que je l'avais pas fait avec elle. Malheureusement, je ne semblais pas sorti de l'auberge. Une fois avoir tout fini d'écrire, voilà que mademoiselle Grant voulait prendre une douche. D'accord, elle ne criait plus parce qu'elle avait trouvé un nouveau moyen de me taper sur le système. Je levé les yeux au ciel avant de me lever.
    « Vous avez peut-être des vêtements de rechange ? Je crois pas et le fait que vous êtes une habituée ne vous donne pas nécessairement la permission de prendre une douche. »

En fait, je ne voulais pas qu'elle se remettre à me crier après donc bon, pourquoi pas. Je soupirai et fit un mouvement de tête pour qu'elle me suive. J'attrapai une serviette au passage, puis m'arrêtai devant la porte pour la faire tourner sur elle-même. Il aurait été un peu difficile de se laver avec les mains attachées alors je lui enlevai les menottes et lui donnai la serviette.
    « Tu as cinq minutes, grouille. »

Sur ce, je vérifiai qu'il n'y avait personne à l'intérieur avant de la pousser derrière la porte. je fermai cette dernière et attendit les bras croisés. Elle voulait que je fasse le guet, alors j'allais le faire. Inutile de me retrouver à l'intérieur pour surveiller l'extérieur.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Lun 17 Déc - 10:22
Il avait dit oui !
Cool et merde à la fois.
Flic un jour, flic toujours et flic trop permissif. Il devrait penser à changer ça mais bon, j'aurais enfin une douche chaude.
Il fini de remplir ces papier, tandis que j'attendais avec un sourire aux lèvres. Dès qu'il avait fini il se leva et je lui suivais.
Oui ! Il a penser à la serviette, cool il est pas con, c'est rare chez les poulets !
Ainsi il m'enleva les menottes, je m'empressais alors de frotter mes poignets endolories.
« Tu as cinq minutes, grouille. »
Je pris la serviette qu'il me donna et je partais prendre enfin une douche.
Refermant la porte derrière moi, je jetais un coup d'oeil dans la pièce, vide. Comme toujours.
« Hey n'en profite pas pour jeter un coup d'oeil, car tu as beau être un poulet, ça m'empêchera pas de te foutre mon pied là où j'pense. »
Dès lors je me déshabiller rapidement, laissant mes vêtements traîner sur le sol, profitant d'être seule encore pour un bout de temps, je m'accroupissais à terre pour fouiller dans mes poches mon briquet et une cigarette, lesquels je trouvais rapidement et que je m'empressais aussi-tôt à fumer.
P'tain c'est la première fois que j'en fume aussi rapidement...
Lorsque je l'eu fini j'écrasais le mégot dans un petit coin caché de la pièce et je posais la serviette près de l'entrée de la douche.
Complètement détendue je rentrais dedans et je tournais le bouton de l'eau chaude, mais oh malheur.
« Ahhhhhhhhhh ! »
Hurlais-je.
C'était mal seule et unique réaction avant de sortir de là rapidement, laissant encore coulé l'eau et complètement trempée et frigorifié.




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Lun 17 Déc - 11:29
« Troublemaker »



Me rincer l'oeil ? Et puis quoi encore ! Je pinçai la naissance de mon nez avec mon pouce et mon index avant de simplement recroiser mes bras en attendant. J'entendis le briquet à l'intérieur, mais je ne m'en occupai pas. Si elle voulait fumer qu'elle le fasse quoi, mais si la fumée déclenchait l'alarme à feu, elle allait avoir un mauvais moment. Heureusement, ce ne fut pas le cas, j'ai bien compris qu'elle avait fini une fois avoir entendu l'eau commencer à couler. Cinq minutes... ça devrait pas être long. Pendant une seconde, je pensai qu'Edwin tente de s'échapper, mais les fenêtres des toilettes bloquaient à trois centimètres et elles ne brisaient pas facilement alors j'avais conscience tranquille.

Soudain, un cris me fit raidir. Réagissant au quart de tour, j'ouvris la porte et entrai en quatrième vitesse à l'intérieur de la salle de bain pour venir au secours de la demoiselle en détresse. Sur le coup, je me foutais pas mal qu'elle soit nue, je voulais d'abord qu'elle soit hors de danger.
    « Qu'est-ce qui se passe ?! »

Je fis rapidement le tour de la pièce des yeux avant de me rendre compte que c'était simplement l'eau froide qui avait fait sursauter Grant. Frustré, je lâchai un grognement et me tournai vers la mademoiselle en question.
    « Veux-tu bien ne pas crier comme une hystérique dans un poste de police ?! »

Remarquant alors sa nudité, je me senti un tantinet rougir et je me détournai en rageant.
    « Et tu aurais pu te couvrir quand je suis entré ! »

Je sortis en claquant la porte, puis remarquant que c'était le silence complet derrière moi, je me retournai pour lancer à mes collègues un regard noir qui n'exigeait aucune question. On me regarda, puis on se remit au boulot.
    « Saleté ! » pestais-je pour moi-même.

made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Lun 17 Déc - 12:15
J'aurais peut-être pas du...
Et toc. La porte s'ouvre.
J'aurais vraiment pas du...
« Qu'est-ce qui se passe ?! »
Je sursautais sur place.
Comment... Que- quoi... RAH ! FAIT CHIER !
J'avais même pas eu le temps de dire un truc qu'il venait déjà me sortir un truc comme gueule pas ou je ne sais quoi... Sauf putain de merde c'est pas lui qui était sous l'eau glacée !
Il s'arrêta trente seconde, me regarda et commença à rougir.
...
« Et tu aurais pu te couvrir quand je suis entré ! »
J'lâchais un magnifique « Hein ?! » avant de baisser le regard.
Ah !
Et il sorti aussi rapidement qu'il était rentré.
Ras-le-bol !!
J'avais un gros bug. J'restais sur place quelques secondes, avant de fermer le robinet d'eau et de mettre la serviette autour de ma poitrine. D'un pied lourd je m'avançais vers l'entrée, je l'ouvris rapidement la porte. Je choppais le salopard de flic qui se tenait dos à moi par la ceinture et d'un grand coup je le tirais en arrière pour qu'il rentre dans la pièce et s'explique enfin.
P'tain j'me ramollie... Faut que j'recommence la muscu.
Claquant la porte derrière moi et quelque peu essoufflé je commençais à parler.
« Toi ! »
Je serais ma mâchoire.
« Trop c'est trop ! Mais qu'est-ce que je t'ai fais p'tain ! C'est par ce que tes collègues m'ont déjà mit sous les verrous qu'il faut croire que je fais que des conneries ! »
Je reprenais mon souffle, verte de rage.
« Franchement, tu m'arrêtes pour vol et pour obstruction, alors que j'suis innocente ! Et maintenant tu rentres comme ça, alors que j'suis à poil ! Nan, mais t'es quoi franchement ? Un emmerdeur de flic qui fait du zèle ? »
C'était trop je ne pouvais pas me retenir, je le giflais d'un coup sec.
« J'ai jamais eu b'soin d'aide et c'est pas avec un p'tain de flic que ça va commencer ! Alors tu as intérêt à me présenter des excuses sinon j'vais te faire chier comme tu ne peux pas l'imaginer. »
Je m'en foutais un peu de ces excuses, mais j'avais un putain d'orgueil et ce que j'avais dis avant que je voulais toujours être indépendante sans recevoir l'aide de quelqu'un.




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 26 Déc - 3:29
« Troublemaker »



En entendant la porte s'ouvrir, j'eu à peine le temps de me retourner pour voir ce qu'elle voulait que ma prisonnière m'attira violemment à l'intérieur. Je faillis tomber sur le cul, mais heureusement j'arrivai à ne pas perdre toute crédibilité devant Grant. J'avais tout de même peur de la regarder en face après ce que j'avais vu, j'eu même peur qu'elle soit encore nue, mais je fus soulagé de voir qu'elle avait enfilée une serviette. Néanmoins, la seconde suivante, le fait que la brunette soit nue devant moi fut complètement oubliée. Elle se foutait de moi là ? Était-elle sérieusement entrain de s'énerver contre moi parce que j'étais chiant selon elle ? La gifle fut de trop, mais je ne réagis pas tout de suite. Je la laissai finir avant de la regarder avec... hum... quelque chose entre la rage et la haine.
    « Écoute moi bien, Grant... », commençais-je d'une voix terriblement calme. « Tu sauras que je suis un honnête flic et que je t'ai donné une chance de t'en sortir tout à l'heure. C'est toi qui s'est révoltée comme une ado immature ! Tu t'es mise toi-même les pieds là-dedans ! J'ai ramené ton sac de course et j'ai mis au frigo les trucs qui devaient y être pour ne pas que tu ne perdes rien étant donné que je sais que ta situation est difficile. En plus de ça, je te laisse prendre ta douche ! Alors excuse moi de tenter de te rendre la vie plus facile ! »

Je n'avais pas le droit de la frapper, mais je l'aurais bien fait en retour. Pour qui me prenait-elle à la fin ? Elle avait dans tous les cas un sacré culot pour me traiter de chieur !
    « Maintenant rhabille-toi sinon je te pousse hors de cette salle de bain et t'expose devant tous les autres flics du département, c'est clair ? Il est temps d'aller te refroidir derrière les barreaux. »

Sur ce, je ressortis, rageur. Elle n'avait qu'à espérer ne pas me recroiser après cette nuit, sinon elle allait voir ce que c'était un flic chiant. Elle ne voulait pas reconnaître ma gentillesse ? Elle me croyait emmerdeur ? J'allais lui donner une bonne raison de le penser alors. Je regardai ma montre et calcula minutieusement trois minutes, face à la porte. Si elle n'était pas sortie d'ici le temps, j'allais moi-même la chercher et nue ou pas, je l'emprisonnais pour la nuit.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 26 Déc - 4:26
Je ressentais cette pression, je connaissais ce petit manège, celui qui n'est autre que le calme avant la tempête. Presque instinctivement je reculais d'un pas, mais je ne faisais pas attention à ces paroles.
Rien
« Maintenant rhabille-toi sinon je te pousse hors de cette salle de bain et t'expose devant tous les autres flics du département, c'est clair ? Il est temps d'aller te refroidir derrière les barreaux. »
Et puis quoi encore ?
J'étais plus borner et con qu'un âne et c'était peu dire. Au lieu de faire ce qu'il venait de me dire, soit de me rhabiller et compagnie, je préféré en faire qu'à ma tête, laissant la serviette tomber lentement, je me dirigeais vers la douche et je morflais. Serrant les dents pour ne pas faire le moindre son, je me lavais rapidement. Je criais dans ma tête, à chaque goûtes d'eau aussi glacés qui semblait aussi aiguisés que des lames de rasoir. Je laissais tomber l'idée de me laver les cheveux et je me contentais du strict nécessaire et j'allais le plus vite possible.
Purée même pas capable de réparer ce truc...
J'avais fini rapidement ma douche et je coupais l'eau, ouvrant le rideau je remarquais que la porte était resté entre-ouverte. Malheur. Je refermais rapidement le rideau devant moi.
Mais qu'est-ce que t'en fou ?!
C'est vrai, c'était pas ça qui allait me faire devenir plus prudente ou je ne sais quoi encore.
Je sortais et je m'habillais tranquillement. Jusqu'à ce que la porte s'ouvre, j'avais la tête dans le t-shirt bloquer comme une idiote et le pire c'est que je restais statique.
« Bah quoi tu veux ma photo ? »
Je me débattais autant que je pouvais pour rentrer la tête dans le trou.
« J'te jure que t'a pas intérêt à faire ce que tu as dis... »
J'aurais l'air bien en sous-vêtement à me balader dans le commissariat, enfin heureusement que j'ai la tête cachée...
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 26 Déc - 5:16
« Troublemaker »



10 secondes. 10 secondes et j'entre. Je me préparai mentalement à la voir nue encore, car la bornée avait décidé de terminer sa douche quand même ! Faut vraiment pas avoir les priorités aux bons endroits. Voilà, j'entre. Je restai quand même là, à attendre un petit trente secondes de plus avant de vraiment me décider à entrer. Surprise, surprise. Je devais avouer que j'aimais ce que je voyais non parce qu'elle était en sous-vêtements, je n'étais pas très pervers dans mon genre, mais bien parce que je l'imaginais marcher devant les autres policiers accoutrée de cette manière. C'était trop jouissif, encore plus en comprenant qu'elle pensait la même chose que moi.

Il était rare que je sourisse réellement, mais là c'était simplement plus fort que moi. Mince, discret, dévoilant un minimum que je préparais un plan machiavélique. Je m'approchai alors de Grant et allai me placer derrière elle avant de poser simplement ma main entre ses deux omoplates pour l'aider un peu à avancer.
    « Allons-y, princesse. »

Elle n'avait pas le choix, je la poussai hors de le salle de bain. Malheureusement, les quelques cellules que nous avions étaient juste sur la gauche alors très peu de policiers la verraient.... sauf si je faisais un détour ? Évidemment ! Je la guidai donc d'un simple mouvement de poignet et la fit avancer dans la direction contraire pour faire un rapide tour des bureaux de mes collègues.
    « Pardon, messieurs ! On passe rapidement, ne vous préoccupez pas de nous surtout ! »

Quelques-uns sifflèrent d'autres rirent, c'était satisfaisant. J'en profitai pour ramasser le rapport et la note pour le gardien de demain matin avant de la faire pivoter vers les cellules.
    « Merci messieurs, nous seront là toute la semaine ! » lançais-je par-dessus mon épaule.

Je souris de nouveau tout en ouvrant la porte de la cellule de mademoiselle.
    « Fais comme chez toi. Je t'apporterai le reste de tes vêtements plus tard. »

J'attendis qu'elle entre avant de fermer la porte et de la verrouiller.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 26 Déc - 5:48
Euh c'est une blague ce : Allons-y, princesse....
Faut croire que non. Le connard de flic, m'avait bel et bien fait le tour de commissariat alors que j'étais en sous-vêtement, me poussant dans le dos alors que je n'y voyais pas plus que dans le cul d'une poule. Magnifique. Dire que les autres cons en profiter, ça me mettait hors de moi complètement. J'avais beau donner des coups de pieds, je le faisais en vain, brassant seulement de l'air.
« Merci messieurs, nous seront là toute la semaine ! »
Error Systeme.

Ma seule réaction avait été de lâcher un magnifique : HEIN !?!
Non non non non et non !
Je rebaissais légèrement mes bras pour essayé d'en sortir ma tête un chouilla et j'arrivais à voir un peu ce qu'il se passait dans la pièce, tournant légèrement la tête, je vis le flic content de lui et je vis aussi le chemin qui me fit faire.
V E N G E A N C E !
« Fais comme chez toi. Je t'apporterai le reste de tes vêtements plus tard. »
Je regardais de nouveau en face de moi, elle était là. Petite et grillagé. COOL.
« Tu vas le payer... »
Marmonnais-je dans ma barbe, en rabaissant mon t-shirt.
J'avançais dans la cellule et il referma la porte derrière moi.
Semaine...
Je fis un demi-tour sur moi et je tendis la main à travers les barreaux, espèrent pourvoir lui tenir la veste. La tête coincer contre les barreaux en fer, je lui lançais un regard noir.
« Les fringues c'est le cadet de mes soucis ! Mais... »
Je soupirais.
Faite que ce soit une blague...
« C'est quoi ce truc-là ?! Une semaine ici et puis quoi encore ?! T'as pas le droit de me garder autant de temps ! J'ai pas commis de meurtre vieux ! »
Je relâchais la prise, prenant un peu de recule et je shootais de toute mes forces dans les barreaux.
PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!!
Je me raidis, me mordant les lèvres pour ne pas hurler ou crier.
Stupide ! Stupide ...
« J'te préviens t'arriveras pas à me garder une semaine complète ici... »




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 26 Déc - 7:41
« Troublemaker »



J'allais chercher le reste des vêtements quand elle m'attrapa par la manche pour m'empêcher de faire un pas de plus. Je me retournai donc vers elle avec mon classique visage impassible. La plaisanterie était terminée et j'avais eu ma revanche alors je n'avais plus de quoi à rire. Elle pouvait dire ce qu'elle voulait à propos de ses vêtements, j'allais quand même les lui ramener. Faudrait pas qu'elle attrape un rhume ou je sais pas. Je voulais une petite humiliation, oui, mais je n'allais pas la laisser comme ça. C'est grâce à la suite que je compris où elle voulait en venir.

Je replaçai un peu ma veste une fois que Grant me lâcha et je levai une main que je voulais apaisante pour ne pas qu'elle s'énerve encore plus.
    « Pas d'inquiétude, c'était simplement pour la blague. Tu seras libre au matin. »

J'hochai la tête et m'éloignai pour retourner à la salle de bain pour attraper le pantalon, bas et souliers avant de revenir. Je glissai le tout à travers les barreaux.
    « Bon, je dois ramasser l'eau au sol. Je serai là encore pendant une dizaine de minutes. Je sais que je dis ça pour rien parce que tu dois sûrement avoir trop d'orgueil, mais si tu as besoin de quelque chose, cris mon nom. Cooper, en passant. »

Je m'éloignai donc pour la seconde fois pour aller attraper de quoi éponger l'eau qui avait dégoûté de Grant quand je lui avais fait faire son petit numéro.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 26 Déc - 8:35
Grrr
Me voilà en cage et pour de longues, très longues heures à tourner en rond et à ne rien faire, mettant mes nerfs à rudes épreuves et bien sûr je n'aurais pas le droit à mes clopes.
Je me laissais choir à terre, appuyant de toutes mes forces sur mon pied pour faire disparaître la douleur, une chose bien futile, mais instinctive.
Les gens qui avaient aperçu le petit spectacle me regardait drôlement, l'un même essaya de me faire une réflexion, mais je le pris de court.
« Quoi ? Tu veux ma photo. Dégage ! »
Lorsque je vis le flic revenir vers ma cellule je me levais et je choppais mes affaires à travers les barreaux de la cellule, sans faire attention à ce qu'il disait, sauf une chose.
« ... si tu as besoin de quelque chose, cris mon nom. Cooper, en passant. »
Ca je vais pas l'oublier !
Je ne prêtais gère attention à lui et je me retournais pour m'habiller. Enfilant rapidement mes chaussures sans les attacher je me dirigeais vers l'entrée de la cellule, me tenant au barreau, je jetais un petit coup d'oeil dans la pièce, je voyais Cooper s'affairer à ramasser l'eau après mon passage.
Ah bah ça pour mouiller j'ai pas fait dans la dentelle !
Je me mettais sur la pointe des pieds et faisais un petit signe de la main au poulet.
« Cooper Chérie ! Youhou ! J'ai besoin de toi ! »
Je t'emmerderais jusqu'au bout pour cette humiliation.




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 30 Jan - 3:44
« Troublemaker »



Je n'avais jamais vu les tâches ménagères comme un fardeau. Enfin, peut-être au début maintenant que j'y pensais. Quand j'avais retrouvé mon père et qu'on avait parler d'homme à garçon, je lui avais promis de faire mon possible pour l'aider dans la maison. Étant gamin à cet époque, je crois bien me souvenir que je n'étais pas enchanté de faire la vaisselle, de laver les planchers et autre. J'avais regretté mes paroles, mais rapidement le quotidien s'installe et ça devient plus une activité qu'une corvée. Je m'étais fait à l'idée. Même qu'à la maison, il n'est pas rare que je fasse le ménage. Ashley doit presque toujours ramener des travaux à la maison et ça me fait plaisir d'aider un peu. C'est elle toutefois qui fait à manger. Je n'ai aucun talent en cuisine.

Bref, ramasser l'eau ne m'était pas désagréable. Non, ce qui allait devenir désagréable... était autre chose. Grant ne fit qu'ouvrir la bouche pour m'appeler que je me raidis en sachant très bien ce qui allait se passer. J'avais été naïf de croire qu'elle aurait compris ma bonne foi malgré le petit numéro de tout à l'heure. J'imagine qu'un flic reste un flic même s'il est un bon flic. Je ne possédais pas de pouvoir divinatoire, je n'étais pas voyant. Je comprenais ce qui allait suivre avec une simple logique. Le ton sur lequel elle m'avait interpellée voulait tout dire; chaque fois que j'allais être occupé, elle m'appellerait. Je devinais déjà que sa raison allait être ridicule, mais je me résignai à aller la voir.

Soupirant, je lâchai la vadrouille et m'approchai tranquillement de la cellule, déjà blasé. Elle allait se foutre de moi jusqu'à ce que je parte, youpie....
    « Tu veux quoi, Grant ? »

Bien sûr que j'allais lui laisser le temps de me dire pourquoi elle avait "besoin" de moi. Après, je n'hésiterai pas à discuter sérieusement avec elle.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   
Revenir en haut Aller en bas
 

It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Edwin Nicholas Arnold
» EDWIN, roi de Northumbria
» Un premier groupe d'évêques anglicans se rallie à Rome
» livre sur bouddha a contre courant
» [Script] Sténographie du français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunshine :: Air de jeu :: Corbeille :: Corbeille à RP-