AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 30 Jan - 9:36
Ces magnifiques barreaux d'acier qui sont si cher à mon coeur ou pas, ces derniers qui m'empêche de dire et de faire ce que je pense. Mais à ce que je vois ce flic n'a toujours pas comprit que jamais on ne pourra être pote ou ami ? Tout simplement parce qu'il faisait parti des poulets. En revanche, l'emmerder c'est juste magnifique !
« Tu veux quoi, Grant ? »
Je m'approchais des barreaux, laissant mes bras y pendre et mon corps onduler derrière, comme les fameuses putes que je trouvais parfois comme compagne de cellule, fort sympathique quand on avait le temps de leur parler, mais seulement si on ne parler pas de sexe. Mais bon j'avais quand même du mal avec leur job, j'suis p'tre ce que l'on dit une Bad Girl, mais j'couchais pas tout le monde et je choisissais quand je couchais.
« Moi ? Je veux tout et j'veux rien. »
Je souriais, me léchant les lèvres.
« Mais je ne dirais pas non à du rhume et un orgasme et de quoi m'occuper. »
Je baissais la tête soupirant longuement.
« Mais bon vu ta plaque de poulet, j'crois que si j'ai un verre d'eau et un jeu de carte ça serait déjà magnifique ? »




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 30 Jan - 14:02
« Troublemaker »



Et voilà, en plus du petit ton de voix, du petit surnom, Edwin Grant prenait une pose de mademoiselle je-fais-l'aguicheuse. Et puis quoi encore ? Elle jouait à quoi ? J'étais déjà exaspéré. À sa première réponse, je la regardais avec le genre de visage qui se traduit mot pour mot are you kidding me et la suite ne fut pas mieux. Elle voulait quoi ? Une bouteille d'alcool et un vibrateur ? C'était pas sérieux...
    « Très drôle. », lui lançais-je d'une voix monotone.

Bon, sa véritable demande n'était pas si mal, mais j'hésitais à lui faire cette faveur, encore. Je ne faisais que ça et j'avais droit à son caractère de cochon ! Je croisai donc les bras en la regardant en silence pesant le pour et le contre. Finalement, je soupirai et tournai les talons pour aller chercher ce que princesse voulait et ajoutai à tout cela un briquet pour qu'elle puisse fumer un peu.
    « Un verre d'eau et un jeu de carte pour madame... » annonçais-je en revenant avant de lui tendre. « J'ai rajouté ça aussi. » rajoutais-je en lui montrant le briquet.

J'allais retourner à mon boulot de concierge, mais je retins mon mouvement et me postai devant elle, blasé.
    « Je vois ce que tu es entrain de faire et c'est pas marrant du tout... Tu m'en veux et c'est normal, mais tu avais dépassé les bornes. Maintenant, je retourne à la vadrouille et tu ne m'appelleras que s'il y a une urgence. »

Je soupirai et retournai à ma petite corvée.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Jeu 31 Jan - 8:25
J'aimais faire chier mon monde, pourquoi parce que tout simplement ça marché toujours à merveille et en plus les gens en redemandé la plupart du temps, après tout à la base je ne demandais jamais rien à personne et en plus cette personne, non ce fucking de flic avait pu entrevoir l'une de mes faiblesses ce qui était impardonnable pour moi et fort regrettable pour lui.
« Merci je sais. »
Je lançais un petit clin d'oeil.
Mon plan avait marché, même si j'avais de forte chance de ne rien avoir car après tout, c'était moi qui était derrière les barreaux et pas lui. Mais bon qui ne tente rien, n'a rien. Il avait fait demi-tour et m'avais ramené quelque truc, certain que j'avais demandé et d'autre nom. Je tendais les mains à travers les barreaux et je prenais ce qu'il venait de me donner, avant de les enfourner dans ma poche.
« Tu sais que tu es un amour ! Je t'en remercie pour ça ! »
Je lui envoyé un petit baiser comme dans les vieux films américain et il se retourna pour faire son boulot de concierge, mais avant il me lâcha une remarque, du genre, fait gaffe à ce que fait, sinon tu auras des emmerdes, mais dans tous les cas je m'en foutais royalement !
Bllla bla bla bla
J'attendais qu'il soit parti pour m'asseoir sur le lit et boire l'eau qu'il m'avait donné, je devais trouver rapidement un moyen d’énerver mon monde et je sais exactement ce que je devais faire, je me relevais et j'allais à nouveau vers les barreaux pour voir ce qu'il faisait avant de commencer à éclaircir ma voix.
« ♫ Living easy, living free
♫ Season ticket on a one-way ride
♫ Asking nothing, leave me be
♫ Taking everything in my stride
♫ Don't need reason, don't need rhyme
♫ Ain't nothing I would rather do
♫ Going down, party time
♫ My friends are gonna be there too
♫ I'm on the highway to hell
♫ No stop signs, speed limit
♫ Nobody's gonna slow me down
♫ Like a wheel, gonna spin it
♫ Nobody's gonna mess me round
♫ Hey Satan, payed my dues
♫ Playing in a rocking band
♫ Hey Momma, look at me
♫ I'm on my way to the promised land
♫ I'm on the highway to hell
♫ And I'm going down, all the way down
♫ I'm on the highway to hell »

C'était l'une des chansons que j'aimais le plus, mais je chantais vraiment comme une casserole, mais je m'en fichais pas mal, en revanche je ne me privais pas de chanter très, très fort à en casser les oreilles. A peine que j'avais commençais à chanter les gens en avaient marre.
Magique !




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mar 5 Fév - 13:48
« Troublemaker »



De retour à la vadrouille, je ne pu que soupirer avant d'enlever ma veste et de rouler mes manches. À l'attaque ! Il n'en restait pas beaucoup alors ça allait et puis ça me donnait une autre raison de ne pas rentrer à la maison. Il fallait tout de même que j'y sois pour dîner ce qui ne m'enchantait guère, mais bon. J'avais tout de même dit à Ashley que j'y serais. Un petit coup par-ci, un petit coup par là, y avait pas de quoi fouetter un chat. Je devais même me retenir de siffler un petit rythme. Aurais-je été bon concierge ? Peut-être bien, mais je n'aurais pas sauver grand monde avec un métier comme ça. Je n'aurais pu m'empêcher de donner des conseils aux gamins, devenir un guide pour eux. C'est cool les concierges comme ça. Celui de mon école primaire était de ce genre. Sympathique le gars. Je me demande s'il est encore en vie...

Je ne pus continuer mon interrogation cognitive, car un bruit résonna plus fort que mes voix intérieures. Un chat qui s'étrangle ? Et non ! Ce n'était nul autre que notre chère prisonnière qui avait décidée de nous interprété un petit morceau. Roulant des yeux, je fis comme mes collègues et l'ignorai, mais uniquement pendant les premières secondes, car plus les paroles s'écorchaient dans sa gorge, plus je me disais que je connaissais cette chanson. Après quelques recherches intensives sous mon crâne, je finis par esquisser un sourire en coin. Été 2003, avec Harold Cooper, dans la cuisine de cette petite maison à Montréal. Je l'aidais à faire le dîner en épluchant des patates et nous le faisions en silence comme d'habitude jusqu'à ce que cette fameuse chanson passe à la radio. Mon père avait sans doute toujours été un fan de rock. Ce fut un autre rare moment où je me suis véritablement senti son fils. Souvenirs, souvenirs...

Alors que le rire bien caractéristique d'Harold résonnait dans ma tête, je déposai la vadrouille et vérifiai qu'il n'y avait plus aucune goûte d'eau au sol, avant d'aller ranger le tout et d'aller rejoindre la casserole bruyante. Je n'avais aucun sourire, mais il était clair que mon regard projetait une lueur amusée. Elle allait sûrement s'en foutre étant donné qu'elle n'aimait pas du tout mon espèce, mais tout ça m'avait bien divertis alors bon.
    « Good song choice. », commençais-je en hochant la tête. « Anyway, je ne pourrai plus me plier à tes petits caprices d'habituée. J'ai terminé. Essaie de travailler la voix pour te rapprocher de celle de Brian Johnson pour te démerder si tu t'ennuies. »

je me permis un très discret sourire encore amusé par ces dernières minutes.
    « Dernières paroles ? Peut-être un dernier caprice ? »

made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mer 6 Fév - 1:08
Nan mais sérieusement ramène tes FESSSSSSSSSES !! Sinon je sens que ce gros balourd ni flic ni humain va me tomber dessus, tiens j'me demande même ce qu'il fait là avec son drôle de chapeau et ses fringues... Un prête qui fait du Karaté ?
Je reculais légèrement des barreaux, mais je ne m'arrêtais pas de chanter, même si je commençais à avoir mal à la gorge et surtout que je n'avais jamais était FICHU de retenir ces putains de paroles de merde... Et le pire dans tous ça il ne bougeait pas d'un pouce...
« LA FERME !! »
Beugla un mec dans la cellule d'à côté, je tournais la tête vers lui, j'avais seulement un mur de brique en face de moi, mais je m'en fichais royalement, si bien que je lui faisais un magnifique doigt d'honneur.
« Good song choice. »
Sans que je me rends compte de quoique se soit le flic était revenu et il foutait de ma gueule et me donner même des conseils en chant, mais va te faire foutre...
« Dernières paroles ? Peut-être un dernier caprice ? »
Je penchais la tête sur le côté.
Tu apprendras à me laisser tranquille...
« Oui. Je veux déposer une plainte. »
Dis-je avec assurance, avant d'avancer pour revenir devant les barreaux.
« Pour voyeurisme envers M. Cooper ! »
Parlais-je très fort laissant, même un mec ce retourner vivement.




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Sam 9 Fév - 5:41
« Troublemaker »



Finalement, elle était remplie de surprises ! D'horribles et nullement agréables surprise, mais surprises quand même. Néanmoins, cela ne m'irrita pas du tout. J'avais assez donné et me frustré davantage n'aurait servi à rien. Elle aurait le dernier mot, ça je l'avais bien compris. Pour tout dire, je trouvais même la situation amusante. J'allais sûrement me faire taper sur les doigts, mince alors. J'hochai donc la tête et j'allai à mon bureau pour prendre le rapport ainsi qu'un crayon, sans oublié une chaise avant de revenir m'installer devant sa petit cellule.
    « Donc... », soufflai-je.

Je commençai à remplir tranquillement le rapport me mettant même à siffler. Une fois avoir terminé la première partie, je tendis la feuille et le stylo à la prisonnière.
    « Voilà alors tu écris ici ce que tu me reproches, tu mets ta version et tu signes en bas. N'hésite pas à en mettre si tu veux, ça ne me dérange pas. »

Le moins du monde ennuyé ou scandalisé, j'attendis patiemment qu'elle finisse de tout écrire. Il fallait qu'un autre policier signe le rapport alors j'allais sûrement le donner au premier que je croiserai.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Sam 9 Fév - 6:25
J'attendais sa réaction qui était vide. Rien. Il n'avait même pas tilter, j'étais quelque peu déçu. Comment quelqu'un pouvait-il ne rien dire alors que l'on l'accuser à tord et à travers de quelque chose qui n'était pas totalement vrai... Jamais je n'aurais pu faire comme lui et je ne comprenait rien de ce qu'il faisait... Il était parti chercher un formulaire et le remplissait devant moi, marquant des gribouillis tout en sifflant. Un fou parmi les fous...
« Voilà alors tu écris ici ce que tu me reproches, tu mets ta version et tu signes en bas. N'hésite pas à en mettre si tu veux, ça ne me dérange pas. »
Il me tendait la feuille, que je regardais rapidement, j'avais du mal à lire la totalité, certain mot ne voulait rien dire pour moi, peut-être parce que je n'avais pas fini mes études ou bien parce que j'étais totalement idiote ou bien même parce qu'il avait une drôle d'écriture... Dans tous les cas je n'avais que faire de ce bout de papier. Si bien que je fis quelque chose d'assez étrange même pour moi, je reculais quelque peu stupide. J'étais parti m'asseoir sur mon lit de fortune et je chiffonnais la feuille avant de la mettre dans ma bouche.
« J'crois qu'tu vas d'voir en refaire z'une ! »
Dis-je en mâchant la feuille avant de m’apprêtait à l'avaler.
Tu devras encore attendre avant de te barrer pigeon !




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 10 Fév - 5:38
« Troublemaker »



Elle semblait pas vraiment comprendre mon écriture. J'allais lui expliquer ce qui y était écrit quand elle fit presque un bond vers l'arrière. Dérouté, je l'observai s'asseoir sur son lit de fortune et... avaler le rapport ?! Je fronçai les sourcils restant muet pendant quelques secondes avant de me ressaisir. Elle était cinglée, tout simplement cinglée ! Je soupirai en passant une main sur mon visage. Une autre feuille ? Très bien ! Je me relevai et allai chercher un autre rapport pour revenir m'asseoir devant Grant. Je repris le stylo, puis hésitai dans mon élan.
    « Oh puis à quoi bon. Passez moi le paquet de cartes. Vous semblez décidée à vouloir me garder ici alors je resterai. Ça m'énerve, ne vous faites pas d'idées, c'est loin de me laisser de glace, mais voilà vous gagnez. »

Je soupirai une nouvelle fois et sorti mon cellulaire pour appeler Ashley. Je savais bien ce qui allait se passer, ce qu'elle allait me dire. Je le redoutais, mais je n'avais pas vraiment le choix.
    « Salut, chérie. Je... »

Je n'eus même pas besoin de préciser ou même de continuer. Déjà, un bruyant soupire m'interrompait. Ce fameux soupire qui fit presque pleurer ma conscience. Le plus triste dans tout ça c'est qu'elle ne semblait pas avoir la force de m'engueuler. Le confort de la fatalité. Laisse moi deviner, tu ne peux pas venir dîner ? Tu vas rentrer tard ? Très bien, on se voit demain ou après demain, peu importe... Et elle raccroche. Je raccrochai donc à mon tour, las.
    « Voilà, contente ? » lâchais-je pour la prisonnière. « Passez le jeu de cartes et approcher la petite table. »

made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 10 Fév - 8:11
Si je tombe, tu m'accompagneras dans ma tombe, je crois bien que ceci est une sorte de proverbe ou quelque chose dans ce genre-là, même si je suis loin de ma tombe, il n'en manque pas que l'idée en reste la même. Après tout il m'avait enfermé, même si ce n'est que pour que 24h malheureuse heures, il n'en reste pas moins qu'il devra les passer avec moi et me supporter, ce qui risque de moins lui plaire.
Dans tous les cas berk berk ce putain de rapport !
Je frottais ma langue avec mes mains, comme si ce simple geste aller faire disparaître ce goût d'encre et de métal qui pourrait me donner envie de vomir, si jamais j'en manger une de plus. Alors que pendant ce temps-là il était partie chercher une autre feuille et faire je ne sais quoi, je me demandais ce que je pourrais encore lui faire. Une nouvelle mauvaise farce ou bien la jouer de façon plus docile pour ensuite lui en refaire voir de toutes les couleurs.
« N'empêche j'm'ennuie... »
A croire que mes prières avaient été entendu, il était revenu devant ma cellule avec un paquet de carte, tandis que moi je me fumais une clope, grâce au briquet qu'il m'avait fourni il y a quelque instant.
« Passez le jeu de cartes et approcher la petite table. »
Je fis ce qu'il me dit.
« Pimentons un peu le jeu ? »
Je commençais à battre les cartes, souriant à grande dents.
« Un Strip-Poker... »
Je ne perdrais jamais à ce jeu...




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 10 Fév - 8:46
« Troublemaker »



Maintenant j'avais le moral bas. J'avais toujours préféré être au travail qu'à la maison et j'avais souvent sinon toujours évité les discutions importantes. J'avais l'impression que Ashley abandonnait de plus en plus sur moi, sur nous. Je devrais peut-être lui parler honnêtement. Nous étions des adultes après tout. Ce qui était tout le contraire de ma prisonnière ici présente. J'étais pour une partie de cartes, mais certainement pas pour un strip. C'est pourquoi je la regardai gravement et lui répondit sur un ton sec.
    « Pas question. »

Elle avait déjà gagnée et maintenant elle voulait plus ? Elle devait calmer ses nerfs de rebelle parce que je n'étais pas du tout de ce genre là.
    « Poker tout court, c'est bien. »

Je passai mes mains à travers les barreaux pour prendre mes cartes et les ressortirent pour être plus à l'aise. J'avais très peu jouer au poker dans ma vie, mais semblerait que mon visage inexpressif était un avantage. Je n'ai jamais su pourquoi. De toute façon, que je gagne ou perd, j'étais coincé ici jusqu'au matin alors la nuit allait être longue.
    « Les femmes d'abord. »

made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Dim 10 Fév - 11:09
Bon qui ne tente rien n'a rien, ma petite vengeance de le voir à poil et de l'exhiber n'aura donc pas lieu, dommage tout ceci sera pour une autre fois dans ce cas-là.
« Pas question. »
Que de froideur et de mécontentement dans sa voix qui soutient un regard noir qui pourrait certainement tuer un lapin sur place, malheureusement je ne suis pas un lapin et malheureusement pour lui je suis loin d'être un lapin, je dirais même que je une lionne carnivore et qui n'a pas froid aux yeux.
« T'es pas drôle, t'sais... ? »
Et bien entendu il venait de confirmer ce que je venais de dire. Un mec coincé, parfait pour être flic il faut croire. Une personne sur laquelle je ne me gênerait pas de cracher encore et encore jusqu'en crever peut-être, qui sait ?
« Poker tout court, c'est bien. »
Je distribuais les cartes, mais vu qu'il n'y avait rien en jeu, je ne m'amusais pas à les compter, je la jouerais de façon loyale ce coup-ci, même si je suis sur qu'au final, le naturel reviens au galop.
« Les femmes d'abord. »
Je regardais mes cartes et après je le dévisageais, non pas pour savoir s'il avait un bon jeu ou non, mais tout simplement pour comprendre d'où pouvait venir sa bêtise. Laisser la première main, c'était offrir la partie à coup sûr à son adversaire. Si bien que mon sourcil resta bloqué et arqué un long moment avant de redescendre.
« S T U P I D E ! »
Je baissais les cartes et je soupirais longuement.
« Bon j'vais t'expliquer un petit truc, même si je supporte pas les pleurnicheuses, j'crois que j'peux comprendre ta donzelle. T'es marié à ton JOB et non à ELLE. Et j'peux le trouver, tu as rien trouver de mieux que me mettre ici et de me traîner comme une bête de foire plutôt que de bouffer et de la culbuter. Ca va tu commences à comprendre pourquoi elle te fait une tronche pas possible et que toi par la même occasion tu en fait une aussi ? Ou bien tu veux un dessin... »




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Ven 22 Fév - 13:38
« Troublemaker »



Pas drôle ? Et depuis quand étais-je sensé être drôle ? Après tout, j'étais un flic d'abord et avant tout. Je devais faire respecter les lois, pas divertir les gens. Pour moi, c'était évident. Le fait qu'elle me lance une phrase comme ça me prenait légèrement au dépourvu me demandant du même coup dans quelle dimension Grant m'avait imaginé drôle. Bref, cette phrase me fit arqué un sourcil avant de décider d'oublier ça et de me concentrer sur mes cartes. Je pensais à ma stratégie bien qu'elle se résumait à essayer de ne pas perdre. J'avais pas beaucoup jouer au poker dans ma vie. Mon père avait essayé de m'apprendre une fois, mais je devais avoir 13 ans alors à ce moment de ma vie, cela ne m'intéressait pas beaucoup.

Je sursautai alors un tantinet lorsque ma prisonnière se mit à presque crier devant moi. Lentement, j'allai masser mon oreille gauche ayant pendant une ou deux secondes la certitude que mon tympan était déchiré. Fausse alarme, tout allait bien. Je soupirai de mécontentement et laissai tomber mes cartes après elle avant de croiser les bras pour l'écouter sur sa lancée. C'était pas marrant du tout ce qu'elle disait là. Pourquoi me remettait-elle mes quatre vérités au visage ? Ça allait lui apporter quoi ? Ah je vois, elle allait rire de ma gueule à la fin.... Même pas ? Je fronçai les sourcils, incertain à propos de ses intentions.
    « Et tu me dis ces trucs que je sais déjà pourquoi exactement ? Tu crois que je suis trop con pour comprendre comment ça fonctionne ? Tu croyais m'apporter l'illumination ? C'est raté. Mon tour ?»

Je la regardai un moment en plissant le regard tentant de trouver une explication à son comportement. J'avais aucune idée. Je n'avais pas regarder son dossier en profondeur. Tout ce que je savais c'est qu'elle aimait les autos et les courses. Ça me disait pas grand chose alors je décidai d'y aller avec un stéréotype.
    « Ton attitude de "fuck you all" est peut-être un truc d'auto-défense pour empêcher n'importe quel être humain à s'attacher à toi. Tu joues à la méchante fille qui envoie chier tout ce qui bouge, tu dois avoir que des amants, pas de copain stable. Hum... peut-être que tu t'es fait blessée émotionnellement quand tu étais plus jeune et tu t'es promis que ça n'arriverait plus jamais ou alors il est arriver un truc avec tes parents. Genre, ils t'ont pas aimé donc tu as jamais appris à montrer aux gens ton affection. Je dois être complètement dans le champ, mais l’exercice à été amusant. »

J'haussai les épaules attendant sa réponse.
made by redsky
Revenir en haut Aller en bas
Edwin L. Grant
Living On The Road
avatar

MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   Mar 26 Fév - 15:29
Ce qu'il pouvait me taper sur le système celui-là avec je sais tout et je suis donc je dois être... Et puis quoi encore ? Jouer les stéréotypes à fond ok donc il sera un flic chiant à souhait qui frapperait même s'il le faut ces prisonniers et moi la prisonnière qui crachera au visage du flic car sa tronche me reviens pas.... Merde je l'ai déjà fait ça ! Enfin bon c'était parti pour sa longue tirade après qu'il est était surprit par ce que je venais de lui raconter. Bah quoi en même temps je n'avais pas toujours tord à 100%...
« Et tu me dis ces trucs que je sais déjà pourquoi exactement ? Tu crois que je suis trop con pour comprendre comment ça fonctionne ? Tu croyais m'apporter l'illumination ? C'est raté. Mon tour ?»
Con et recon. Bouge ton cul !
Je m'arrêtais là et retourner dans mes cartes, essayant de reprendre mon compte, ce qui je pense serait peine perdu... J'avais parler trop longtemps et mon cerveau était toujours incapable de faire deux tâches à la fois, après tout je ne suis pas comme ces autres femmes qu'on dit capable de faire plusieurs tâches en même temps. Pour moi déjà en faire une seule de bien c'était un miracle.
« Ton attitude de "fuck you all" est peut-être un truc d'auto-défense pour empêcher n'importe quel être humain à s'attacher à toi. Tu joues à la méchante fille qui envoie chier tout ce qui bouge, tu dois avoir que des amants, pas de copain stable. Hum... peut-être que tu t'es fait blessée émotionellement quand tu étais plus jeune et tu t'es promis que ça n'arriverait plus jamais ou alors il est arriver un truc avec tes parents. Genre, ils t'ont pas aimé donc tu as jamais appris à montrer aux gens ton affection. Je dois être complètement dans le champ, mais l’exercice à été amusant. »
Je levais les yeux aux cieux avant de jeter mes cartes à terre et de me lever à mon tour, je tournais rapidement dans la petite cellule, en rond encore et encore tout le long de sa tirade.
« Et ? T'a fini maintenant ? »
Garde ton calme... 24h c'est mieux que 72h....
Je soupirais longuement et je tenais les barreaux qui se tenait devant moi, penchant légèrement la tête vers le sol.
« T'as p'tre raison, j'peux très bien couché à droite et à gauche, tout comme j'ai p'tre jamais donné d'amour ou bien que j'ai jamais aimé ou quoique se soit dans ce genre-là, mais tu peux très bien pensé ce que tu veux ça ne me touche pas. En revanche ! Toute personne à ces principes et j'en ai aussi même si ça peut te surprendre... »
Je relâchais les barreaux que je tenais tellement fort que mes articulations avaient blanchis, je soupirais une nouvelle fois plus longuement, me traînant alors vers l'endroit où ce tenait de flic, la tête toujours pencher vers le sol, laissant mes cheveux s’égoutter le long de mon dos pour au final accélérer doucement ma cadence avant de me jeter contre les barreaux et d'attraper ce con de policier par le col de sa chemise ou de son t-shirt ou je ne sais quoi encore.
« Et l'un des miens est.. »
Je tirais fortement mon bras vers moi traînant le flic vers les barreaux avant d'approcher ma tête et de lui murmurer quelque chose.
« Les siens avant tout... »
Oui les siens... Une famille ne devrait jamais se faire la guerre... Même si j'en était un très mauvais exemple, une mère qui se barre et un père qui aurait bien pu me vendre pour une gnôle.
Mais voilà, je ne supportais pas quand une famille faisait tout en sorte pour se déchirer et se battre mutuellement. Si bien que je relâchais ce flic et que j'allais m'asseoir sur mon lit de fortune.
« Alors tu vois, j'ai pas envie que l'on vienne ensuite me sortir que par mes actions ou quoi j'suis à l'origine d'une famille brisé. Donc que vas-tu faire ? »




Fuck off !
Revenir en haut Aller en bas
http://sunshine.probb.fr/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]   
Revenir en haut Aller en bas
 

It was a boring day until... [Pv Edwin L. Grant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Edwin Nicholas Arnold
» EDWIN, roi de Northumbria
» Un premier groupe d'évêques anglicans se rallie à Rome
» livre sur bouddha a contre courant
» [Script] Sténographie du français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunshine :: Air de jeu :: Corbeille :: Corbeille à RP-